Ecoutez Radio Sputnik
    Une pancarte de Trump sous tension

    Ce fan de Trump «piège» les partisans d'Hillary qui volent ses pancartes

    © Photo. Facebook / capture d'écran
    Insolite
    URL courte
    Donald Trump, 45e président des États-Unis (182)
    11700
    S'abonner

    Fatigué des vandales du camp opposé qui volent ses pancartes pro-Trump, un Américain a mis une pancarte sous tension pour donner une leçon aux malfaiteurs.

    Dans un poste accompagnant la vidéo, l'auteur de l'initiative, Tyler Nelson, explique que sa pancarte a été volée tellement de fois qu'il a décidé de donner une leçon aux vandales.

    « On continuait à voler ma pancarte, donc j'ai décidé d'installer un piège et ça a marché! Voyez comment le partisan d'Hillary corrompu a été électrocuté! Ça en valait la peine? », écrit-il.

    Dans la vidéo, un homme tente d'arracher la pancarte, mais après avoir reçu un choc électrique, il s'enfuit en courant.

    La pancarte a puni de la même façon un autre vandale:

    Les vidéos ont été publiées le 7 novembre, la veille de l'élection présidentielle.

    L'homme qui a tenté d'arracher la pancarte a ensuite été accusé de violation de domicile, a indiqué Tyler, sans néanmoins fournir de preuves. En outre, il n'a pas précisé quand la vidéo a été filmée.

    La plupart des commentateurs ont soutenu l'initiative de Tyler: certains se sont plaints des vandales qui ont également volé leur pancarte, et d'autres l'ont même qualifié de super-héros et ont salué son courage. Mais certains ont mis en doute l'authenticité de la vidéo. Selon eux, c'est Tyler lui-même qui aurait mis en scène une tentative de voler sa pancarte.

    Ce n'est pas la première fois que les partisans de Donald Trump installent des pièges pour protéger leurs pancartes. Dans vidéo virale publiée sur YouTube fin septembre, un homme encapuchonné tente de voler une pancarte pro-Trump, et se fait électrocuter et avant de fuir.

    Les partisans de Trump utilisent de nombreuses autres façons de protéger les pancartes contre les vandales. Par exemple, un résident d'Indianapolis a accroché une ligne de pêche devant la pancarte et installé une caméra pour prendre le vandale la main dans le sac. Il n'a pas fallu attendre longtemps: une femme a essayé de voler la pancarte, mais a trébuché sur la ligne et est tombée.

    Dossier:
    Donald Trump, 45e président des États-Unis (182)

    Lire aussi:

    Chose promise, chose due! Il mange un grillon suite à la victoire de Trump
    Trump aux manifestants : «N’ayez pas peur!»
    «Il a toujours prôné la paix», celle à qui Trump a confié ses enfants témoigne
    Tags:
    pancarte, tensions, électricité, Donald Trump, Hillary Clinton, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik