Insolite
URL courte
16481
S'abonner

La créatrice française Sophie Théallet, prisée par Michelle Obama, a annoncé qu'elle ne souhaitait pas habiller Melania Trump, pour marquer sa désapprobation face aux discours de son mari. Voilà un fait qui ne semble pas trop chagriner l’épouse du président élu…

Se présentant comme partisane de la « diversité, de la liberté individuelle et du respect de tous les modes de vie », la créatrice française installée à New York Sophie Théallet assure qu'elle ne contribuera pas à habiller la future Première dame, à laquelle elle ne souhaite être associée « d'aucune façon », selon une lettre ouverte publiée jeudi.

« La rhétorique raciste, sexiste et xénophobe utilisée par la campagne présidentielle de son mari est incompatible avec les valeurs qui nous gouvernent », explique-t-elle.

« Je suis bien consciente qu'il n'est pas avisé de se mêler de politique », reconnaît-elle. « Cela dit, pour une entreprise familiale comme la nôtre, nos résultats ne sont pas uniquement liés à l'argent. »

La lettre ouverte a entraîné de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux, une bonne partie d'entre elles étant négatives.

Installée aux États-Unis depuis plus de 15 ans, Sophie Théallet (52 ans) est une habituée de la semaine de la mode de New York. Ses créations, très féminines avec beaucoup de caractère, ont plu à Michelle Obama qui, dès 2009, a porté certains de ses modèles. Un coup de projecteur bienvenu pour la Française.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Les grands électeurs peuvent-ils priver Trump de la présidence?
Donald Trump n’entrera pas dans le Bureau ovale en 2017
Suite à l'élection de Trump, Hanoï suspend la ratification du TPP
Sous-marins australiens: «Ce qu'il vient de se passer» pèsera sur l’avenir de l’Otan, selon Le Drian
Tags:
États-Unis, Michelle Obama, Melania Trump, Sophie Théallet, racisme, xénophobie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook