Insolite
URL courte
4216
S'abonner

Une Britannique «reine des coupons» ne paie pas ses courses au supermarché grâce à des coupons promotionnels. Ces promotions lui permettent même parfois de gagner un peu d’argent...

La Britannique Cal Holder a laissé tomber son boulot administratif pour pouvoir se consacrer entièrement à la recherche de coupons promotionnels qui lui permettent depuis dix ans de ne pas payer ses courses au supermarché.

Chaque jour de la « reine des coupons » commence par un tour du Web en quête des meilleures promotions. Après avoir fait son rituel du matin, la Britannique se rend au supermarché durant les « heures de pointe ». Selon Cal Holder, le hic, c’est qu’à ces moments-là, les gens oublient leurs tickets de caisse avec des réductions. 

« Cela paie chacune de mes dépenses », confie Mme Holder, âgée de 40 ans.

Cependant, en plus d’économiser le prix de ses courses hebdomadaires, cela lui permet parfois de gagner de l’argent. Ainsi, chaque mois, elle « touche » un peu plus de 15 euros en espèce. L’année dernière, elle a gagné presque 1 000 euros grâce à des tickets de caisse oubliés au supermarché.

​Selon Cal, son occupation ne consiste pas seulement à chercher des promotions, mais aussi à trouver toute autre façon de faire des économies. La Britannique note que depuis qu’elle a commencé sa « chasse aux coupons promotionnels », ses factures de ménage ont diminué de 90 %.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Une baleine à bosse s'installe dans les eaux de New York
Une patinoire avec 5.000 poissons congelés suscite un tollé au Japon
Tel père, tel fils: le rejeton du tigre Amour s’est trouvé un ami insolite (Vidéo)
L'incendie d'une discothèque, le «must» pour un selfie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook