Insolite
URL courte
21432
S'abonner

Si étant enfant vous aimiez les contes ou les dessins animés sur les aventures d’Aladin, alors vous apprécierez sans doute la vue depuis le plus haut bâtiment du monde, le gratte-ciel Burj Khalifa de Dubaï! Et dire que cette vidéo superbe qui a interpellé des millions d’internautes a été filmée par un Prince…

Le prince héritier de Dubaï Hamdan ben Mohammed Al Maktoum a publié sur sa page Instagram une vidéo qu'il avait filmée au sommet du plus haut bâtiment du monde, à savoir du gratte-ciel Burj Khalifa. La vidéo a déjà été visionnée près de 900 000 fois.

 

A world of opportunities lie beneath. #MyDubai ❤ 5.12.2016 صباح السحاب للأحباب

Видео опубликовано Fazza (@faz3) Дек 5 2016 в 11:00 PST

 

Sur ces cadres vertigineux on aperçoit la ville noyée dans les nuages et baignée des rayons du soleil et qui ressemble à une illustration tout droit sortie d'un conte arabe. On a vraiment l'impression de se trouver au bout du monde et d'observer cette époustouflante beauté architecturale qui se marie parfaitement avec les couleurs du soleil à son zénith.

Il est à noter que Burj Khalifa, inauguré en 2010, est la plus grande tour du monde avec ses 829 mètres de hauteur et elle est considérée comme « la perle » du monde arabe.

Le jeune cheikh Hamdan ben Mohammed Al Maktoum a plus de 4 millions d'abonnés sur son compte Instagram : à 34 ans, il reste encore l'un des célibataires les plus convoités de la planète.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Géorgie: la splendide vue du ciel
La Terre vue du ciel
Une bactérie s'échappe d’un laboratoire en Chine, près de 3.000 personnes contaminées
Tags:
ville, vues, Burj Khalifa, Hamdan ben Mohammed Al Maktoum, Dubaï
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook