Ecoutez Radio Sputnik
    Le chat du Foreign Office britannique accueilli par la garde d’honneur

    Le chat du Foreign Office britannique accueilli par la garde d’honneur

    Insolite
    URL courte
    13153

    Sur la photo publiée par un collaborateur du bureau britannique des Affaires étrangères, on observe les membres de la garde d’honneur du Royaume-Uni s’aligner sur les marches du bâtiment. Une scène habituelle, pourtant cette fois-ci, ils ne saluent pas une des hautes personnalités de l’État, mais… un chat!

    Un collaborateur du ministère britannique des Affaires étrangères, Simon McDonald, a publié sur son compte Twitter une photo du chat Palmerston, sur les marches de la résidence du ministère, entouré de la garde d'honneur.

    M. McDonald a rappelé que par le passé le chat était sans abri, alors que maintenant il « a le respect qu'il mérite ». Au moment où la photo a été publiée, Palmerston avait déjà plus de 38 000 abonnés sur son propre compte Twitter !

    Le chat a obtenu le poste de « Chief mouser du Foreign Office » au printemps 2016. Il a été baptisé en honneur du premier ministre britannique Henry John Temple connu sous le nom de Lord Palmerston qui occupait le poste de secrétaire d'État des Affaires étrangères au 19e siècle, relate le Mirror.

    Il a été récupéré au refuge Battersea où un autre chat Larry avait été aussi sélectionné spécialement pour la résidence du premier ministre mais qui s'était avéré être très paresseux de ce fait durant sa mission il n'a attrapé qu'une seule souris.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    J'ai vu un chat! Des félins ninjas investissent le Twitter japonais
    Chat à cravate
    La plupart des chats domestiques résident en Russie
    Tags:
    chat Palmerston, animaux, chats, Foreign Office, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik