Ecoutez Radio Sputnik
    crocodile

    Violer une crocodile pour guérir l’impuissance sexuelle, ça tue!

    © Photo. pixabay
    Insolite
    URL courte
    302128
    S'abonner

    Améliorer vos performances masculines en suivant les conseils gratuits d’un chaman local ou être déchiqueté par une grosse bête sauvage? Au Limpopo, les deux options semblent aller de pair!

    Tous impuissants à cause d'une « malédiction familiale », trois frères de la province sud-africaine du Limpopo ont été déchiquetés par les cousins d'une crocodile qu'un chaman local leur avait conseillé de violer, selon l'édition locale Mzansi Live.

    « Mes garçons ont fait leur choix courageux ! Ils étaient mariés et voulaient éviter un divorce. (…) Les familles se bâtissent dans le lit », a martelé le père des trois malheureux maris.

    Par contre, le père de famille n'a aucun reproche à faire au sorcier qui est aussi impuissant que ses anciens clients et qui poursuit son activité pas très humanitaire pour le plus grand bonheur de la population locale.

    Deux corps ont été retrouvés, tandis que le troisième a servi de repas aux crocodiles, qui vont parfaitement bien.

    Les autorités de la province semblent toujours impuissantes dans leur prévention des rituels traditionnels, qui parfois provoquent des cas de maltraitance d'animaux, mais ces derniers se défendent parfois avec leurs propres forces face aux ordonnances cruelles et bizarres des sorciers locaux.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    940 crocodiles rares découverts en Chine
    Ce retraité qui a survécu à une bataille avec des crocodiles
    Un alligator géant attendait ces employés au travail
    Tags:
    impuissance, frère, maltraitance, sorcier, crocodiles, Limpopo, Afrique du Sud
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik