Ecoutez Radio Sputnik
    Lotterie

    Elle joue les chiffres qu'elle a vus en rêve et gagne 4 M EUR

    © AFP 2019 MARION BERARD
    Insolite
    URL courte
    5154
    S'abonner

    Pendant 30 ans, une habitante de la Nouvelle-Écosse, au Canada, a joué au loto les chiffres qui lui apparaissaient en rêve.

    À la fin du mois de décembre, sa persévérance a enfin payé : ses numéros se sont concrétisés par un gros lot du Lotto 6/49 d'un montant de 5,3 millions de dollars canadiens, soit 4 millions d'euros. Lorsqu'elle a aperçu ses numéros de prédilection sur un écran de télévision, Olga Beno n'y a d'abord pas cru.

    « Je connais mes numéros par cœur et j'ai cru les apercevoir à la télévision la soirée suivant le tirage, mais ma vue n'est pas très bonne et je n'y ai plus repensé », confie-t-elle à Atlantic Lottery.

    Ce n'est que le lendemain, lorsqu'elle parcourait les journaux, qu'elle a eu la certitude qu'elle était officiellement multimillionnaire.

    « Si j'avais à décrire cette émotion en un seul mot, je dirais: magnifique », a fait savoir Mme Beno.

    Dix ans plus tôt, Olga s'est vu diagnostiquer un cancer de stade 4 et a dû vendre sa maison pour payer son traitement et louer un logement. Elle prévoit aujourd'hui de se faire construire un ranch mais aussi d'emmener ses petits-enfants à Disney World.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Il vend une bouteille en plastique 177.000 fois et gagne 44.000 euros!
    Sauvé d'un avion en feu il gagne un million de dollars
    Il gagne 6 M EUR et ne réclame pas son prix
    Un chien se lance dans une bataille mortelle contre des loups pour sauver son ami – vidéo choc
    Tags:
    lotterie, Canada
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik