Insolite
URL courte
2180
S'abonner

Mieux vaut tard que jamais: un Américain a retourné un livre de bibliothèque de la ville de San Francisco emprunté… il y a 100 ans.

Webb Johnson, habitant San Francisco, a retourné un livre à sa bibliothèque d'origine avec un tout petit retard de 100 ans. En fait, c'était son arrière-grand-mère qui avait emprunté le recueil des courts récits de F. Hopkinson Smith « Forty Minutes Late » dans une bibliothèque en 1917 et, en fin de compte, n'avait pas eu la possibilité de le retourner.

M. Johnson a appris que son arrière-grand-mère était décédée une semaine avant l'expiration du délai de retour du livre, relate le San Francisco Chronicle. L'homme a découvert le recueil en 1996 mais ne l'a pas immédiatement rapporté à la bibliothèque puisqu'il a cru qu'après toutes ces années, il appartenait à la famille.

Image d'un film sur Harry Potter
© East News / Mary Evans Picture Library

Lorsqu'il a retourné le livre, M. Johnson a laissé échapper un soupir. Il confie qu'il se sentait coupable d'avoir consciemment gardé le livre depuis 20 ans. Heureusement, la bibliothèque ne lui a pas fait payer de pénalité de retard, qui, après toutes ces années, s'élevait à plus de 3 000 dollars.

Francis Hopkinson Smith est un auteur, ingénieur et peintre. Connu pour avoir construit les fondations pour la Statue de la liberté, il est aussi célèbre pour ces multiples œuvres d'art.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Au Royaume-Uni, un livre rendu à la bibliothèque... avec 63 ans de retard
Un hôtel-bibliothèque insolite au Japon
Ayant perdu tous ses livres dans un incendie, elle reçoit une bibliothèque de Trésors
Il fait de son cheval une bibliothèque mobile pour faire lire les enfants
Tags:
littérature, bibliothèque, livre, San Francisco, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook