Insolite
URL courte
5281
S'abonner

Il aurait été difficile de découvrir un être vivant dans ce morceau d'argile solidifiée s'il ne s'était pas débattu au point d'en être fortement essoufflé.

Des bénévoles-protecteurs des animaux ont sauvé un petit hérisson dans la ville anglaise de Chichester, et ce après qu'il a vécu une rencontre peu agréable avec un chien. Pourtant, son état était loin d'être habituellement « épineux ».

Voulant jouer avec le hérisson, le chien a fait peur à la petite créature, le poussant à se rouler en boule. Mais le canidé ne s'est arrêté là et l'a poussé dans la boue, raconte The Dodo. Quand l'argile a solidifié, le hérisson s'est retrouvé bloqué.

Les vétérinaires qui ont libéré le pauvre animal ont eu du mal à reconnaître un hérisson dans cette boule de boue. À en juger par son sifflement, il n'a pas tout à fait apprécié le jeu ni son nouveau camouflage.

Petit à petit, la créature a été libérée de son armure d'argile. Pendant un moment, le hérisson est resté sur la défensive, ne voulant pas quitter sa position.

Mais finalement, sa grogne s'est adoucie. Le hérisson a dégusté de la nourriture proposée par les vétérinaires. Son ventre plein, il s'apprête à rentrer chez lui, dans la nature sauvage où il tentera d'éviter de connaître la même mésaventure.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Nelson, le hérisson chauve
Des femmes massent un hérisson chauve pour faire pousser ses aiguilles
La fin du calvaire d'un hérisson stressé sans aiguilles
Un hérisson perd ses aiguilles après un traumatisme psychique
Huff, un hérisson aux dents de vampire, devient une star du Web
Tags:
hérisson, défenseurs des animaux, animaux, Royaume-Uni, Angleterre
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook