Insolite
URL courte
19368
S'abonner

Quel que soit le terrain des réunions des parlementaires ukrainiens, il se transforme toujours en ring de boxe. Le conseil municipal de Kiev ne fait pas exception: la bagarre du jour fut un véritable combat. Vitali Klitschko, qui a été un champion de boxe avant de devenir le maire de Kiev, est intervenu dans un incident qui a éclaté à cause de lui.

Vitali Klitschko a dû intervenir dans une bagarre qui a éclaté aujourd'hui au cours d'une séance plénière du conseil municipal de Kiev entre deux députés des partis Svoboda (Liberté, ndlr) et Solidarnost (Solidarité, ndlr).

Mais qu'est ce qui a poussé les parlementaires ukrainiens à se lancer dans une dispute cette fois-ci ? Selon un média, un parlementaire du parti ukrainien Svoboda, Yurï Levtchenko, a demandé la démission du maire, l'ancien boxeur Vitali Klitschko. Mais c'est la suite de son intervention qui a rendu la situation plus tendue : s'il ne le faisait pas, a juré Levtchenko, il repartirait « les pieds devant ».

Alexandre Khartchenko, député du parti Solidarnost, n'a pas tardé à réagir et a promis de porter plainte au bureau du procureur général de l'Ukraine. Un collègue de Levtchenko l'a vite attaqué à coups de poing. Et c'est là que l'ancien champion du monde de boxe (poids lourds) Vitali Klitschko est intervenu dans le conflit et a essayé de séparer les combattants…

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Quoi de neuf à la Rada: une nouvelle bagarre à la tribune (Vidéo)
Une bagarre entre députées au parlement turc capturée en vidéo
Nouvelle bagarre au parlement ukrainien après une intervention en russe (Vidéo)
Carla Bruni réagit à la condamnation de Nicolas Sarkozy
Tags:
bagarre, boxe, Vitali Klitchko, Kiev, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook