Ecoutez Radio Sputnik
    Le professeur Xavier de X-Men veut devenir Américain pour s’opposer à Trump

    Le professeur Xavier de X-Men veut devenir Américain pour s’opposer à Trump

    © Sputnik . Catherine Chesnokova
    Insolite
    URL courte
    8628
    S'abonner

    L’acteur britannique Patrick Stewart, surtout connu pour avoir incarné le professeur Xavier dans la série X-Men, a exprimé son souhait d’obtenir la nationalité américaine. La raison qui le pousse à la désirer est aussi simple que surprenante: il veut s’opposer au président Donald Trump.

    En direct à l'émission de télévision américaine The View, Patrick Stewart, acteur britannique connu pour ses rôles dans les films X-Men et Star Track, a exprimé son souhait d'obtenir la nationalité américaine afin de… s'opposer au nouveau président américain.

    « Je ne suis pas citoyen américain », a déclaré Stewart. « Néanmoins, le seul point positif dans le dénouement de la présidentielle est que j'ai demandé cette nationalité. Moi aussi, je veux être Américain. Tous mes amis à Washington me disent que l'on ne peut faire qu'une seule chose : lutter, lutter, lutter et protester contre ».

    Récemment, sur son compte Twitter, Patrick Stewart avait déjà exprimé son mécontentement à l'égard du président américain. Ainsi, il a plaisanté que, lors de sa récente visite à Washington, il avait passé « la pire des nuits de sa vie » et que, probablement, c'était la faute de Donald Trump se trouvant à quelques centaines de mètres de lui :

    Si le Britannique arrive à devenir citoyen américain, il grossira ainsi les rangs des célébrités qui se sont déjà largement prononcées contre le dénouement de la présidentielle américaine. L'important reste qu'il, à l'instar de la chanteuse américaine Lana del Rey, ne se lance pas dans la sorcellerie collective censée, elle aussi, destituer Trump…

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Protestations et fuites dans la presse, Trump pointe du doigt l’équipe d’Obama
    A défaut de tuer Trump, ils essayent de faire échouer son investiture
    Fusillade dans un hôpital tchèque: le tireur s'est suicidé dans une voiture
    Tags:
    élection présidentielle, Donald Trump, Washington, Royaume-Uni, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik