Ecoutez Radio Sputnik
    Méduse

    Une méduse de 550 M d’années repousse la date de l’apparition des premiers prédateurs

    animalworld
    Insolite
    URL courte
    1145

    La découverte de la plus ancienne méduse fossilisée du monde pourrait être considérée comme une véritable percée scientifique. Cette trouvaille est due à un paléontologue russe qui a réussi à définir l’âge de la méduse qui a vécu il y a quelque 550 millions d’années.

    Le paléontologue russe Dmitri Grazhdankine de l'Institut de géologie pétro-gazière et de géophysique de l'Académie des sciences de Russie, en Sibérie, vient de définir l'âge d'une méduse fossilisée qu'il avait découverte dans les années 1990 au bord de la mer Blanche.

    D'après le chercheur, cet organisme date d'il y a 550 millions d'années, ce qui lui a permis de tirer une conclusion incroyable. L'âge de la méduse montre que les premiers prédateurs auraient pu faire leur apparition sur notre planète 20 millions d'années plus tôt que ce que l'on croyait auparavant.

    En outre, il paraît probable que « l'arrivée » des méduses ait créé des conditions favorables à la vie d'autres organismes sur Terre.

    « J'ai compris tout de suite que l'objet que j'avais retrouvé était une méduse. Pourtant, il m'a fallu beaucoup de temps pour travailler avec des collections dans les musées européens et américains. Il me fallait étudier les empreintes des fossiles moins âgés ainsi qu'analyser la biologie et l'anatomie des méduses modernes. Ces recherches approfondies m'ont permis de définir l'âge de ma trouvaille. Il est de 550 millions d'années », a expliqué le chercheur russe dans un communiqué de presse.

    De telles espèces, d'après lui, existaient il y a de cela 540 à 635 millions d'années. Ainsi, l'étude d'un tel organisme multicellulaire a énormément contribué à préciser les détails de l'évolution.

    « On peut dire que le plancton gélatineux de grande taille, jugé très important pour les écosystèmes marins modernes, a fait son apparition 20 millions d'années plus tôt que ce que l'on croyait auparavant. Dès qu'une méduse meurt, son corps vient se poser sur le fond des océans. Cela assure le cycle de la matière organique. À un moment donné, c'est ce processus qui a enrichi notre planète en oxygène en créant des conditions favorables à la vie sur Terre. Maintenant on peut penser que grâce à l'apparition des méduses il y a 550 millions d'années ce cycle s'est accéléré », a souligné le paléontologue.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    La 1ere étoile gravitant autour d'un trou noir découverte
    Découverte archéologique au Caire: le colosse de Ramsès II
    Un Autrichien fait une incroyable découverte dans la cave de son nouvel appartement
    Tags:
    organisme, méduse, fossiles, planète, découverte, espèces biologiques, chercheurs, paléontologie, musée, Sibérie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik