Insolite
URL courte
373
S'abonner

Un homme qui est parvenu à déjouer la sécurité et est entré dans l'enceinte de la Maison-Blanche le week-end dernier a pu vaquer dans les jardins de la résidence présidentielle pendant plus de 16 minutes avant d'être interpellé.

Selon le Secret Service, unité d'élite chargée d'assurer la sécurité du président et des personnalités aux États-Unis, un inconnu est entré dans la Maison-Blanche juste avant minuit le 10 mars. M. Trump se trouvait alors dans la résidence.

Pendant son gros quart d'heure de liberté, l'homme a franchi la grille du périmètre extérieur, ainsi qu'une barrière pour les véhicules, et traversé une autre clôture près de l'aile Est de la Maison-Blanche, avant d'être appréhendé, d'après le communiqué du Secret Service.

Des agents non armés « l'ont placé en détention sur place, sans incident », a-t-il poursuivi. « Le Secret Service peut confirmer qu'à aucun instant l'individu n'est entré à l'intérieur de la Maison-Blanche ».

Le suspect a été identifié comme étant Jonathan Tran, 26 ans, originaire de Californie, a indiqué CNN. D'après le Washington Post, le jeune homme portait un sac à dos contenant deux grenades de gaz lacrymogène. S'il est reconnu coupable, il risque 10 ans de prison maximum, selon le journal.

Ce n'est pas la première fois qu'une personne franchit le périmètre de la Maison-Blanche. En septembre 2014, un ancien combattant perturbé mentalement avait réussi à pénétrer à l'intérieur de la Maison-Blanche, un canif dans la poche, après avoir sauté par-dessus la clôture et traversé la pelouse en courant.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Trump donne carte blanche à la CIA pour éliminer des suspects avec des drones
USA: l’immigration illégale a baissé de 40% depuis l’arrivée de Trump
Trump accuse la Corée du Nord d’avoir «manipulé» les USA durant des années
Coronavirus, en continu: le pic en Île-de-France prévu vers le 6 avril
Tags:
sécurité, insolite, Maison blanche, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook