Insolite
URL courte
244312
S'abonner

On ne sait jamais ce que nous réserve l'avenir, mais des météorologues préviennent d’événements climatiques et météorologiques extrêmes pour 2017.

En 2017, la population mondiale devra affronter de nouveaux phénomènes météorologiques extrêmes, rapporte la BBC, citant l'Organisation météorologique mondiale (OMM). Dès le début de l'année 2017, un grand nombre d'événements météorologiques inhabituels ont été enregistrés, en particulier aux États-Unis où plus de 11 000 records de température ont été battus.

Selon des météorologues, en 2016, la température mondiale a atteint un niveau record. De plus, le niveau des océans et la concentration en dioxyde de carbone dans l'atmosphère ont continué à augmenter. Cette année, ces tendances ne feront que s'intensifier.

Selon le directeur du Programme mondial de recherche sur le climat (PMRC), David Carlson, aujourd'hui sur toute la planète, des changements considérables ont lieu, ces derniers allant au-delà de la compréhension des météorologues.

« Maintenant, nous sommes confrontés à quelque chose de complètement nouveau », a-t-il souligné.

La température des océans aujourd'hui est la même que pendant la dernière période interglaciaire, la plus chaude de ces 800 000 dernières années. Cela montre un caractère rapide du changement climatique.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

L’étude de la profondeur des lacs change les prévisions climatiques
Le réchauffement à l’origine des phénomènes climatiques extrêmes?
Quel sera l’impact du président Donald Trump sur les accords climatiques?
Changements climatiques: le Moyen-Orient réduit à l'état de désert?
Tags:
planète, réchauffement climatique, climat, Organisation météorologique mondiale (OMM), BBC
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook