Insolite
URL courte
366
S'abonner

Pour attirer les touristes, des représentants du ministère du Tourisme du Mexique ont inventé un nuage qui provoque une pluie de tequila. Avez-vous déjà acheté vos tickets pour Mexico?

Des représentants du ministère du Tourisme du Mexique ont créé un objet d'art incroyable, qui, selon eux, doit attirer les étrangers dans le pays. Le dispositif est un générateur de nuages, qui déversent sur le sol de la tequila. En cas de succès, ce générateur va apparaître dans de nombreux hôtels et clubs au Mexique, relate Fox News.

Ce dispositif a été installé dans une galerie d'art à Berlin dans le cadre d'une exposition spéciale pour attirer les touristes au sud de la frontière américaine, les Allemands faisant partie des plus grands consommateurs de tequila dans le monde.

Afin de créer le nuage, les concepteurs ont utilisé des « humidificateurs à ultrasons pour faire vibrer la tequila à une fréquence qui la transforme en brouillard visible », raconte Adweek. Ce brouillard a ensuite été condensé sous forme liquide, pour tomber sous la forme d'une pluie alcoolique.

Le plus drôle des nuages du monde a été programmé pour pleuvoir seulement quand il pleut à Berlin. Donc, chaque fois qu'il commence à pleuvoir à l'extérieur, les visiteurs peuvent prendre un verre et le remplir de tequila issue du nuage.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

47 crânes découverts dans des fosses communes clandestines au Mexique
Le chocolat russe part à la conquête du Mexique
La consommation d’alcool en baisse dans le monde, sauf aux USA
Un automobiliste fonce sur une foule en Allemagne, un mort et des blessés
Tags:
pluie, dispositifs, boissons alcoolisées, alcool, Berlin, Mexico, Mexique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook