Insolite
URL courte
Négociations sur le Brexit (2017) (148)
7711
S'abonner

Dans l’authentique esprit de Twitter, la procédure de déclenchement du Brexit et la lettre de Theresa May à Donald Tusk ont suscité un tsunami de plaisanteries et de photomontages sur la Toile, où les trolls experts se moquent du destin incertain du Royaume-Uni après le divorce avec l’UE.

Dans un discours suivant la remise de la lettre annonçant le déclenchement du Brexit au président de la Commission européenne Donald Tusk, le Premier ministre britannique Theresa May a appelé la nation à s'unir.

« Quand je serai assise à la table de négociation dans les mois à venir, je représenterai toute personne dans l'ensemble du Royaume-Uni — jeune et vieux, riche et pauvre, ville, campagne et tous les villages et hameaux (…). Et, oui, ces ressortissants de l'UE qui ont fait de ce pays leur demeure. Je suis farouchement déterminée à obtenir un bon accord pour chaque personne dans ce pays », a-t-elle déclaré mardi.

Il n'en fallait pas plus pour que la trollosphère s'unisse pour plonger l'espace numérique dans un raz-de-marée de tweets moquant de madame le Premier ministre.

Theresa May écrit la lettre du Brexit. « lol, j'ai aucune idée de ce que je fais »

« Cher Journal, aujourd'hui, j'ai anéanti l'avenir de la jeunesse, flatté les abrutis, ignoré tous les faits et ruiné un pays »

« Désolée »

D'autres ont décidé de partager leurs caricatures:

Theresa May a l'air d'un enfant qui a échangé sa meilleure carte Pokémon et s'est rendu compte qu'il a fait une terrible erreur.

Les internautes n'ont pas raté l'occasion d'évoquer le célèbre chat du Downing Street 10.

« Et voilà pourquoi j'ai décidé d'accepter une invitation pour devenir le chat d'Angela Merkel »

L'article 50 a été déclenché

Le Brexit résumé en nourriture après l'article 50

Theresa May coupe les liens avec l'UE

Images en direct du tunnel de La Manche

Mercredi 29 mars, la chef du gouvernement britannique Theresa May a officialisé le déclenchement du Brexit devant les députés du Parlement. La lettre de divorce, signée par la dirigeante conservatrice, a été transmise au président du Conseil européen Donald Tusk par l'ambassadeur britannique à Bruxelles, Tim Barrow.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Négociations sur le Brexit (2017) (148)

Lire aussi:

Gibraltar: l'Espagne aura son mot à dire après le Brexit
Donald Tusk sur le Brexit: «C’est mon premier divorce et j’espère le dernier»
Brexit: une copie de la «lettre de divorce» sera conservée à Londres pour l'histoire
Un premier Français meurt du coronavirus à Paris
Tags:
lettre, Brexit, Theresa May, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook