Ecoutez Radio Sputnik
    Les scientifiques explorent l’atmosphère autour de la «jumelle de la Terre»

    Les scientifiques explorent l’atmosphère autour de la «jumelle de la Terre»

    © Photo. Capture d'écran: Youtube
    Insolite
    URL courte
    0 82

    Des scientifiques ont pu pour la première fois déterminer la composition chimique de l'atmosphère de la planète GJ 1132b, que beaucoup de chercheurs comparent à la Terre par sa dimension.

    John Southworth de l'Université de Kiel (Allemagne) et ses collègues ont fait un grand pas en avant dans la recherche de la double Terre en étudiant la composition chimique de l'atmosphère d'une exoplanète nouvellement découverte, la planète GJ 1132b dans la constellation Vela.

    L'équipe de scientifiques a prouvé l'existence de l'atmosphère autour de la planète GJ-1132b et a examiné sa composition chimique, affirme The Astronomical Journal. Les chercheurs ont trouvé des nuages de vapeur d'eau et de méthane dans l'atmosphère de GJ-1132b. Les données pertinentes supposent que cette double Vénus pourrait effectivement être une planète-océan, presque entièrement recouverte d'eau, comme Europe ou Encelade. De même, cette analyse expliquerait pourquoi son air est presque entièrement composé de vapeur d'eau et la densité de son sous-sol est beaucoup plus faible que celle de la Terre.

    La planète tourne autour d'une étoile naine rouge GJ 1132 éloignée de nous par seulement 39 années-lumière. La courte distance permet aux astronomes d'étudier « directement » l'atmosphère de la planète à l'aide du télescope de l'Observatoire de La Silla au Chili. Le diamètre de GJ-1132b est 10 % plus grand que celui de la Terre, et sa masse est environ 1,5 fois supérieure à celle de notre planète. En raison de la courte distance entre l'étoile et la planète, sur la surface de celle-ci prévalent des températures élevées, de 100 à 300 degrés Celsius.

    La vie dans ces conditions n'est pas susceptible d'exister, mais la possibilité de sa présence dans les couches les plus froides de l'océan GJ 1132b ne peut pas être exclue. L'équipe de M. Southworth prévoit de continuer à surveiller l'atmosphère de cette « cousine » de la Terre à l'aide de « Hubble » et d'un certain nombre d'autres télescopes puissants. Comme les scientifiques l'espèrent, des mesures plus longues aideront à trouver d'autres substances dans son air et à la comparer ainsi à notre planète.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Fedor, robot-humanoïde, partira à la conquête de l’espace
    Six heures dans l’espace et mission accomplie pour l'équipage de l'ISS!
    Quand un rêve devient réalité: Stephen Hawking invité à voyager dans l’espace
    8 dans le ciel, vœux de l’espace et fleurs à gogo, les Russes fêtent le 8 mars
    La 1ere femme dans l’espace veille aux traditions de la formation des cosmonautes
    Tags:
    méthane, composition de l'atmosphère, planète habitable, planète, Hubble, Terre, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik