Ecoutez Radio Sputnik
    Ce coiffeur russe qui coupe les cheveux… à la hache (vidéo)

    Ce coiffeur russe qui coupe les cheveux… à la hache (vidéo)

    © capture décran sur Youtube
    Insolite
    URL courte
    142220
    S'abonner

    Ce coiffeur sibérien propose aux dames de se faire couper les cheveux… à la hache. Il explique que cet instrument lui permet de faire de belles coupes de cheveux beaucoup plus rapidement qu’avec les moyens traditionnels.

    Daniil Istomine est un coiffeur originaire de la ville de Novossibirsk, en Sibérie. Depuis plusieurs années il recherche l'instrument idéal pour couper les cheveux… et pense l'avoir enfin trouvé.

    Oubliez les inconvénients des ciseaux, Daniil coupe les cheveux de ces dames à l'aide d'une hache. Ses clientes partent non seulement saines et sauves, mais également avec de jolies coiffures.

    « La hache simplifie tout. Il suffit de mettre un coup de hache au lieu de passer dix fois avec des ciseaux », explique notre Sibérien.

    En outre, il ajoute que n'importe quel spécialiste de la coiffure en est capable de manier cet instrument.

    Par le passé, M. Istomine a déjà coupé les cheveux avec les yeux fermés et avec deux paires de ciseaux en même temps.

    Récemment, une vidéo montrant Daniil en action a fait un véritable buzz sur Internet après avoir été diffusée dans une émission TV américaine.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Lorsque le CS de l’Onu est convoqué d’urgence à cause... du coiffeur de l’Élysée
    Sarkozy ironise sur le coiffeur de Hollande
    Un coiffeur nomade visite 21 pays pour se perfectionner
    Tags:
    coiffeur, hache, cheveux, Novossibirsk, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik