Insolite
URL courte
346
S'abonner

Si Winston Churchill avait vu les nouveaux billets de cinq livres, il n'aurait pas été content, car la Banque d'Angleterre les a imprimés sans même respecter les règles élémentaires de ponctuation.

Les nouveaux billets de cinq livres qui ont été mis en circulation au Royaume-Uni depuis septembre dernier ont été imprimés avec des fautes, annonce le quotidien britannique The Telegraph.

Il s'agit notamment des célèbres paroles de Winston Churchill « Je n'ai rien à offrir que du sang, du labeur, des larmes et de la sueur », qui accompagnent son portrait.

Premièrement, il était prévu de mettre la citation entre guillemets avec un point à la fin, selon toutes les règles de ponctuation en vigueur.

Pourtant, la Banque d'Angleterre a décidé d'omettre les guillemets et le point, évidemment pour rendre les billets plus agréables esthétiquement parlant. En conséquence, le nouveau billet de cinq livres prête à confusion.

« C'est un peu étrange, car il semble que ce sont les cinq livres qui parlent et non Winston Churchill. Clairement, il devrait y avoir des guillemets et un point », estime Tara Stubbs, professeur d'université à Oxford.

La Banque d'Angleterre n'a pas encore commenté cette erreur. Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que les nouveaux billets suscitent la polémique. Auparavant, des protecteurs des animaux et des végétariens avaient découvert que parmi les matériaux qui sont utilisés pour la production des billets figure de la graisse animale.

La Banque d'Angleterre a dépensé pour la production des billets près de 46 millions de livres.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

«Je vais te venger»: la promesse de la femme du chauffeur tabassé jusqu’à la mort cérébrale à Bayonne
Le directeur du FBI désigne le pays qui représente «la plus importante menace» pour les USA
A la conquête de Sainte-Sophie: le bras d’honneur d’Erdogan à l’histoire européenne
Tags:
argent, livre sterling, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook