Insolite
URL courte
0225
S'abonner

Une Américaine a fait une découverte troublante dans un sac à main qu’elle avait acheté dans un magasin Walmart: une lettre sans doute écrite par des prisonniers chinois.

Laura Wallace, une habitante de l'Arizona aux États-Unis, a trouvé dans un compartiment zippé du sac à main qu'elle avait acheté dans un magasin Walmart, une note qui, d'après elle, pourrait avoir été écrite par des prisonniers chinois.

À l'aide d'une personne parlant chinois, la femme a réussi à traduire le message. Dans leur lettre, les prisonniers de la province chinoise de Guangxi se plaignent de travailler 14 heures par jour sans pause et de malnutrition (leurs repas sont préparés sans sel et sans huile). Ils précisent en outre que lorsqu'ils ont besoin d'assistance médicale, le coût en est déduit de leur salaire.

D'après Mme Wallace, afin de s'assurer de la justesse de la première traduction, la note a été traduite un peu plus tard par deux autres personnes.

La femme a déclaré que son intention de rendre public le contenu de la lettre est motivée par le désir d'attirer l'attention sur des situations semblables partout dans le monde.

En même temps, la direction de Walmart a déclaré ne pas pouvoir confirmer ni nier les informations contenues dans la note et a ajouté que le travail de ceux qui produisent ces sacs et les acheminent à la chaîne de magasins est censé être volontaire.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

 

Lire aussi:

2 ans de prison pour celui qui révélera des informations sur le Boeing malaisien disparu
États-Unis: des détenus piratent le réseau informatique de leur prison
Fleury-Mérogis : une prison sous pression
Une rencontre entre Parly et son homologue britannique aurait été annulée sur fond de crise des sous-marins
Tags:
États-Unis, Chine, Arizona, lettre, prisonniers, sac à main
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook