Ecoutez Radio Sputnik
    Un alligator

    Un alligator géant s’invite dans une piscine en Floride (vidéo)

    © Photo. pixabay
    Insolite
    URL courte
    2140

    Un immense reptile s’est installé au fond d’une piscine en Floride et refusait obstinément de quitter les lieux…

    Sacrée surprise pour cette famille américaine de l'État de Floride: un alligator géant est venu prendre un bain dans leur piscine à l'occasion du Memorial Day. Long de plus deux mètres, l'invité surprise a donné le frisson aux hôtes de la maison et les a poussés à composer le numéro d'urgence, raconte CNN.

    Trouver un alligator dans une piscine en Floride n'est pas si rare en soi, explique la chaîne, mais ce spécimen s'est fait remarquer par son caractère rebelle. Alors que la police cherchait à le faire sortir du bassin artificiel, la bête a refusé d'obtempérer et s'est mise à tourner sur elle-même.

    Toujours est-il que la police est finalement parvenue à accomplir sa mission, et compte désormais transporter le reptile vers un endroit plus sûr et surtout plus « approprié ».

    « Parce que deux jours de patrouille ne sont jamais les mêmes… », a écrit sur sa page Facebook le Bureau de Sheriff qui a posté la vidéo montrant le moment de la capture de l'alligator.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

     

    Lire aussi:

    Ne réveillez pas un alligator qui dort
    Une fille de 10 ans ouvre la gueule d’un alligator pour en extraire sa jambe (photo)
    Trois Françaises mineures auraient été offertes à Epstein par Brunel en «cadeau d'anniversaire»
    «Incroyable échange d’uppercuts»: la réunion Macron-Poutine vue par des personnalités françaises
    Tags:
    alligator, Floride, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik