Insolite
URL courte
0 62
S'abonner

Une action humoristique lancée par des internautes démontre que les stéréotypes qui existent à propos des caractères nationaux ont un fondement. Face à un danger, l’Australien sauve un kangourou, et le Français, sa baguette de pain!

Leonardo Carella, un étudiant britannique, a lancé un jeu amusant: il a publié sur Twitter plusieurs photos prises lors d'inondations, qui confirmaient les clichés existants sur les particularités des caractères nationaux. Le Français y sauve sa baguette, l'Australien un kangourou. Les Anglais boivent de la bière et le Italiens mangent des pâtes et boivent du vin.

​Le post a fait le buzz sur Internet et a été partagé par plusieurs dizaines de milliers d'internautes. Lesquels n'ont pas manqué de suivre l'exemple de Leonardo et de partager leurs propres illustrations des stéréotypes existants.

Par exemple, sur les photos ci-dessous, des Argentins et des Brésiliens préparent des grillades.

​Et voici des Philippins. Jouer, quoi qu'il arrive!

​Un autre groupe de Philippins. Mais le stéréotype mis en valeur ici n'est pas très clair.

​Une Japonaise qui ne manque pas son repas, quelles que soient les conditions météorologiques.

​Les Australiens trouveront partout l'occasion de surfer.

​L'inondation n'est pas une raison pour renoncer à la corrida pour les Espagnols! Peu importe si elle est «aquatique».

​«En Hongrie, peu importent les conditions, nous démontrons notre inutilité tous les jours», plaisantent des Hongrois.

​Les Anglais qui ne sont rien sans leur five-o'clock.

​Écosse. Du photoshop, évidemment.

​Irlande. De la bière et une remorque pour légumes.

​Nouvelle-Zélande. Des brebis, naturellement.

​Allemagne. L'inondation n'est pas une raison pour ne pas nettoyer sa basse-cour.

Lire aussi:

Ce démineur russe qui rappe à Alep explose la Toile
Le jour où la vie s’arrêtera: des scénarios apocalyptiques enfin réalistes
L'île la plus polluée de la planète est britannique
Scientifique: la Terre sous les eaux en 2050
Tags:
inondation, Internet, insolite
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook