Insolite
URL courte
0 23
S'abonner

Le nouveau jouet favori des élèves chinois, la mini-arbalète à cure-dents portable, vient d’être interdit à la vente dans plusieurs villes de l’Empire du Milieu. Et en effet, il est possible d’insérer d’autres «flèches» dans l’arbalète, comme des clous ou des aiguilles, ce qui rend le jouet très dangereux, surtout entre de petites mains.

Alors que l'Europe et les États-Unis s'affolent pour le hand-spinner, les écoliers chinois, eux, ont une arbalète à cure-dents portable, et elle a littéralement pris d'assaut les cours de récré en un clin d'œil, relate le journal The Guardian.

Vendue pour moins d'un euro, l'arbalète est toutefois beaucoup plus dangereuse que l'inoffensif hand-spinner. Les cure-dents, projetés par l'arbalète, peuvent effectivement percer une pomme, une canette de soda ou un bout de carton.

Et si le cure-dents est remplacé par un projectile en métal, comme un clou, on peut imaginer les éventuels dégâts et blessures.

Sur les réseaux sociaux, les parents chinois s'indignent et s'inquiètent de la vente du jouet aux abords des écoles. Plusieurs grandes villes, comme Chengdu, Kunming et Harbin, ont interdit sa commercialisation. Hong Kong, lui aussi, a commencé à s'intéresser sérieusement au problème.

Lire aussi:

Les tâches dures de ces «jouets» de combat russes sur le terrain
France: des messages anti-sexisme dissimulés dans des jouets de Noël
France : des messages anti-sexisme dissimulés dans des jouets de Noël
Incident nucléaire à Taishan: coup dur pour l’EPR made in France, en concurrence avec les USA
Tags:
jouets piégés, école, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook