Insolite
URL courte
5254
S'abonner

Le pilote, Patrick Smith, a expliqué ce qui se passerait si quelqu'un décidait d'ouvrir la porte d’un avion volant à une altitude de 11.000 mètres. Alerte spoiler : rien de bon ni pour celui qui oserait le faire ni pour le reste des passagers.

Chacun d'entre nous qui a déjà pris l'avion connaît l'annonce de sécurité avant le vol durant laquelle on nous explique comment il faut manipuler les masques à oxygène: «Pour amorcer le flux d'oxygène, tirez le masque doucement vers vous». Cela paraît simple et agréable. Mais, voilà ce qui se passerait vraiment dans la cabine d'un avion dans le cas d'une dépressurisation subite à plus de 9.000 mètres d'altitude provoquée, par exemple, par l'ouverture volontaire d'une des portes de l'appareil.

«La personne se trouvant près de la porte serait immédiatement aspirée dans le vide, la température dans la cabine s'effondrerait rapidement à un niveau insupportable, l'avion commencerait à se fendre», a expliqué le pilote d'une compagnie aérienne, Patrick Smith à The Telegraph.

La plupart des dépressurisations incontrôlées se produisent en raison de défauts de structure des carcasses des avions et d'un manque d'entretien. Heureusement, ces cas sont extrêmement rares.

Mais, si cela se produit, les passagers restent conscients pendant 15 à 20 secondes ce qui leur laisse le temps de tirer leurs masques à oxygène et d'aider les enfants assis à côté d'eux. S'ils ne placent pas le masque sur leur visage, la respiration devient impossible, les oreilles et les dents font fortement mal. Ensuite vient l'hypoxie et la perte inévitable de la conscience, qui est fatale. C'est pourquoi saisir rapidement le masque à oxygène tombé automatiquement du panneau sur le siège est extrêmement important.

Mais quand même, ne vous inquiétez trop: il est extrêmement difficile d'ouvrir la porte d'un avion, volant à grande vitesse. Et les hublots peuvent résister à une pression énorme.

Lire aussi:

Incident dans un avion d’United Airlines: les Vietnamiens demandent le boycott
Crash d’un avion en Abkhazie, trois Russes tués (vidéo)
Un avion turc se pose à Alger suite à une alerte à la bombe
Un avion MC-21 au-dessus des eaux du Baïkal
Il survit à un vol Londres-Lagos caché dans le châssis d’un avion
Tags:
avions, dépressurisation, oxygène, vol, explication, pilote, The Telegraph, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook