Ecoutez Radio Sputnik
    Dobrynya

    Le chien Dobrynya offert par la Russie à la France prend sa retraite

    © AP Photo / Pavel Golovkin
    Insolite
    URL courte
    371253
    S'abonner

    À peine âgé de 2 ans, le chien Dobrynya, offert à la France par la Russie pour servir la République, part à la retraite à cause d’une maladie héréditaire incurable.

    Le berger allemand Dobrynya, offert par Moscou pour remplacer la chienne du RAID Diesel, tuée pendant l'assaut antiterroriste de Saint-Denis en novembre 2015, prend sa retraite à Cannes-Écluse (Seine-et-Marne), relatent les médias français.

    D'après la radio Europe 1, le chien souffre d'une dysplasie, une malformation de l'arrière-train sans doute héréditaire, fréquente chez les bergers allemands.

    «Impossible donc d'en faire un chien d'assaut. Impossible aussi de le former à la détection de drogue ou d'explosif parce qu'il est incapable de se faufiler partout: de par sa nature, il trop gros, trop massif, contrairement au malinois que la police emploie habituellement», précise la radio.

    Ainsi, le berger va désormais couler des jours paisibles dans la contrée pittoresque de Cannes-Écluse.

    Suite à l'annonce de la mort de la chienne Diesel dans l'opération antiterroriste lancée à Saint-Denis près de Paris, le 18 novembre 2015, le ministre russe de l'Intérieur Vladimir Kolokoltsev a envoyé un message de solidarité à son homologue français, exprimant son soutien et lui proposant d'accepter un chiot berger allemand.

    Le chiot a été nommé Dobrynya en l'honneur d'un héros de contes populaires russes qui incarnait la force, la bonté, la vaillance et le désintéressement.

    Lire aussi:

    Rendez-nous Dobrynya! Les Russes se mobilisent et interpellent la France
    Dobrynya revient de vacances, prêt à servir la France
    Le chiot Dobrynya fait son apparition sur un timbre russe
    Le chiot Dobrynya s'est déjà trouvé une petite amie
    Le chiot Dobrynya arrivé à Paris dans le plus grand secret
    Tags:
    chien Dobrynya, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik