Ecoutez Radio Sputnik
    océan

    Ce paradis sur terre… réservé uniquement aux Japonais (vidéo)

    © Photo. Pixabay
    Insolite
    URL courte
    481

    Sable fin, eau pure et cristalline, promenades insolites: cette petite île au cœur de la Micronésie, en Océanie, vous ferait rêver si elle n’était pas exclusivement réservée aux ressortissants japonais…

    Nager avec les dauphins dans de l'eau turquoise, prendre des bains de soleil et faire des promenades insolites, que demander de plus pour des vacances réussies au cœur de l'Océanie? Jeep Island est un lieu paradisiaque, avec beauté naturelle telle qu'elle semble avoir été créée exprès pour donner aux voyageurs fatigués la possibilité de trouver le repos.

    Néanmoins, vous ne pourrez pas vous rendre sur l'île Jeep Island en Micronésie si vous n'êtes pas muni d'un passeport japonais.

     

     

     

     

    D'ailleurs, si vous allez sur le site officiel de l'île, géré par son propriétaire M.Yoshida, vous verrez que son contenu est écrit uniquement en japonais.

    Par ailleurs, pour les chanceux qui ont la possibilité d'y aller, il faut savoir que le trajet est assez complexe. D'abord, il faut prendre l'avion à destination de Guam, puis faire une correspondance jusqu'à Chuuk où l'équipe de l'île viendra vous chercher dans un petit bateau.

    Les prix varient considérablement en fonction de la saison: pour le séjour durant la moyenne saison il vous faudra débourser environ 1100 euros, contre 2100 pendant la haute saison touristique.

    Si vous êtes au sein d'un groupe de huit personnes, vous pourrez également louer l'île toute entière et profiter de cet endroit paradisiaque à votre gré.

    Lire aussi:

    Les destinations des vacances de ministres français dévoilées
    Le Kremlin publie la vidéo intégrale des vacances de Poutine
    Il dénonce un faux attentat pour ne pas payer les vacances à sa maîtresse
    Saccage dans un hôtel espagnol: 1.200 élèves s’offrent des vacances à tout casser
    Passez vos vacances en Russie, conseille le Telegraph
    Tags:
    océan, nature, voyages, vacances, Océanie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik