Ecoutez Radio Sputnik
    La pluie d’étoiles filantes des Perséides fait le bonheur des internautes

    La pluie d’étoiles filantes des Perséides fait le bonheur des internautes

    CC0
    Insolite
    URL courte
    1277340

    Attendu depuis le début du mois d’août, cette magnifique pluie d’étoiles filantes s’est offerte aux yeux de la planète bleue. Quoi que ce moment magique a été légèrement gêné par la Lune, les internautes partis à la «chasse aux étoiles» font foisonner Twitter avec leurs photos prises lors de cette nuit estivale.

    Occasion de faire un vœu pour les uns, magnifique spectacle à couper le souffle pour les autres, la pluie d'étoiles filantes des Perséides était un évènement très attendu pour les amoureux de la nature. En effet, dans la nuit du samedi 12 au dimanche 13 août, c'était un spectacle saisissant offrant la possibilité de voir jusqu'à 150 étoiles filantes par heure.

    Par ailleurs, «les chasseurs d'étoiles» ne se sont pas fait priés deux fois pour assister à ce moment magique. Impressionnés, ravis et curieux, de nombreux habitants des quatre coins du monde n'ont pas tardé à partager sur Twitter leurs impressions de cette nuit estivale.

    ​Et si on s'armait d'un télescope, on aurait vu quoi?

    ​Et même ceux qui n'ont pas réussi à voir des étoiles filantes n'ont pas été déçus par l'image qui s'offrait à leurs yeux.

    ​Cependant pour les autres chanceux, c'était un moment «magique».

    ​Toutefois, le spectacle aurait pu être encore meilleur si le ciel était dégagé, car la Lune décroissante gênait la vue.

    «Pour voir les météores, il faudrait regarder au nord-est et là, la Lune nous aveuglait. Elle a un peu gâché le spectacle, même à la campagne. Elle était très brillante et sa lumière empêchait de voir clair», a déploré à Sputnik Vladimir Sourdine, spécialiste de l'Institut astrologique.

    Par contre, M.Sourdine a relaté que malgré les conditions difficiles, ses amis, astronomes-amateurs, ont réussi à voir 27 étoiles filantes en une heure et demie dans la ville de Pouchino, non loin de Moscou.

    Précédemment, on a appris que le pic d'activité du flux météorique des Perséides était prévu pour les 12-13 août, où le nombre moyen d'étoiles filantes en période de pointe atteint normalement 100 par heure, mais selon les prévisions de l'International Meteor Organization (IMO), on attendait cette année jusqu'à 150 étoiles filantes.

    Les Perséides sont connues depuis près de deux mille ans et on en trouve la première trace écrite dans les annales d'histoire chinoises datant de l'an 36.
    Officiellement, on estime que c'est le mathématicien, astronome et météorologue belge Adolphe Quetelet qui a découvert la pluie météorique annuelle des Perséides. Il a annoncé l'existence de ce phénomène en août 1835.

    Le nombre de météores scintillants par heure a été calculé pour la première fois en 1839. A l'époque, le nombre maximal d'étoiles filantes à l'heure s'élevait à 160.
    Les Perséides, des poussières qui proviennent de la queue d'une comète appelée Swift-Tuttle et qui brûlent en entrant dans l'atmosphère terrestre, doivent leur nom à la constellation de Persée.

    Lire aussi:

    Voie lactée et étoiles filantes: quand les koalas se prennent aussi à être rêveurs
    Une carte insolite: des étoiles filantes comme dans le creux de la main
    La pluie d'étoiles filantes des Perséides atteindra son pic le 12 août
    Des signaux étranges à proximité d’une étoile éloignée détectés par des astronomes
    Découverte de la plus petite étoile de notre galaxie
    Tags:
    bonheur, commentaires, étoiles filantes
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik