Insolite
URL courte
239
S'abonner

La légalisation du cannabis dans certains Etats américains augmente les ventes des chaînes de fast-food, informe Bloomberg. Le cannabis stimule l’appétit et ses consommateurs se pressent dans les établissements de restauration rapide.

Dans plusieurs Etats américains où l'usage du cannabis est autorisé, dont le Colorado, le Nevada, l'Oregon et la Californie, Green Market Report et Consumer Research Around Cannabis ont analysé les habitudes alimentaires des consommateurs de cette drogue et la fréquence de leurs visites dans des établissements de restauration rapide.

Cette étude montre qu'au cours des quatre dernières semaines 43% de personnes ayant acheté du cannabis dans des comptoirs de vente légale avaient mangé chez McDonald's, 18% chez Taco Bell et 17,8% chez Wendy's. Comparativement sur la même période, des Américains n'ayant pas fumé de cannabis avaient nettement moins mangé de fast-food.

 

Une augmentation de la fréquentation de chaînes de restauration rapide telles que Burger King, KFC, Jack in the Box et Carl's Jr. a également été relevée.

«McDonald's gagne pratiquement par défaut, simplement grâce au nombre de ses restaurants», a expliqué Jeff Stein, vice-président de Consumer Research Around Cannabis.

La population des États où cette étude a été menée s'établit à 55 millions d'habitants dont 4,7% (8,5 millions) visitent des comptoirs de vente légale de cannabis.

Lire aussi:

«Toutes les personnes qui vont aller se faire vacciner sont des cobayes», lance une députée française
L’Iran suspend sa coopération avec l’UE dans plusieurs domaines
«Reprendre le pouvoir»: «Une partie des endormis va se réveiller», prédit François Boulo
Drogues, prostitution, politique: l’ordinateur de Hunter Biden, une boîte de Pandore?
Tags:
chercheurs, alimentation, marijuana, cannabis, Burger King, KFC, McDonald's, Oregon, Nevada, Californie, Colorado, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook