Insolite
URL courte
12245
S'abonner

Allant à l’encontre de toutes les prévisions, le super-volcan de Yellowstone pourrait entrer en éruption beaucoup plus tôt qu’on ne le pensait, ce qui aurait de terribles conséquences pour l’humanité.

Après de longues études des dépôts fossiles des cendres issues depuis la dernière éruption qui avait eu lieu il y a 640.000 ans, des chercheurs de l'université d'État de l'Arizona ont conclu que le super-volcan de Yellowstone menaçaient de se réveiller plus tôt que prévu, écrit le journal National Geographic.

En analysant les minéraux, les spécialistes ont remarqué que la température pourrait évoluer en quelques dizaines d'années alors qu'ils pensaient précédemment qu'il faudrait quelques milliers d'années avant d'observer la moindre modification.

«Il est effrayant d'imaginer combien de temps est nécessaire pour qu'un volcan endormi soit sur le point d'entrer en éruption», estime l'un des auteurs du rapport, Hannah Shamloo.

Cependant, un employé de l'Observatoire Volcanique de Yellowstone, Michael Poland, doute des conclusions des scientifiques. Selon lui, la possibilité d'une forte augmentation de l'activité du volcan est exclue.

«Quelque chose d'intéressant arrive tout le temps, mais nous n'avons rien vu qui puisse nous faire penser que les processus magmatiques décrits dans l'étude ont vraiment lieu», a-t-il indiqué.

Lire aussi:

Une rixe d’une rare violence filmée en pleine rue à Fleury-Mérogis – vidéo
Après le Covid-19, la Chine voit ressurgir un virus mortel transmis par les tiques
Une «cause extérieure»: le capitaine qui a transporté le nitrate d'ammonium parti en fumée à Beyrouth s’exprime
Un prévisionniste qui ne s'est jamais trompé donne ses pronostics pour la présidentielle US
Tags:
National Geographic, Yellowstone, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook