Insolite
URL courte
1010
S'abonner

Selon des utilisateurs, les traductions vers l’anglais de Google Translate suivent des stéréotypes sexistes.

Le traducteur en ligne de Google est accusé par plusieurs utilisateurs d’attribuer arbitrairement des genres aux noms des professions.Selon Mashable, des utilisateurs de Twitter soupçonnentont la compagnie de sexisme masqué.

C’est Alex Shams, écrivain et journaliste turc, qui a attiré l’attention sur ce problème. «La langue turque n’a pas de genres, elle est neutre», a écrit Shams sur Twitter. L’écrivain a été surpris que Google Translate traduise en anglais des propositions «neutres» en précisant les genres.

Le turc est une langue avec un genre neutre. Il n’y a pas de «il» ou «elle», — c’est juste «o». Mais regardez ce qui se passe quand Google traduit en anglais.

​Des utilisateurs finlandais de Twitter ont également signalé des problèmes de traduction. En finlandais, le pronom personnel à la troisième personne n’a pas de genre. Néanmoins, ici Google Translate a aussi pris l’initiative. Lors de la traduction du finlandais à l’anglais, les noms de métiers ont été arbitrairement sexués. Par exemple: «il est reporter», «il est leader», «elle est infirmière».

​Selon les experts, ce n’est pas la faute du traducteur. Le programme fonctionne à base de l’algorithme de recherche Google qui retient le genre le plus utilisé de tel ou tel mot. Google Translate affiche «un policier» ou «une enseignante» seulement parce qu’il s’inspire de la majorité des utilisateurs.

Lire aussi:

Lalanne risque cinq ans de prison pour son appel à l’armée visant à destituer Macron
«Le jour de son agression, Yuriy avait un tournevis dans sa poche», selon BFM TV
«Scandalisé» par Génération identitaire, Darmanin met à l'étude sa dissolution
Tags:
traduction, stéréotypes, sexisme, Mashable, Google, Twitter, Inc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook