Insolite
URL courte
0 100
S'abonner

Au Royaume-Uni, des médecins ont réussi à sauver un bébé avec une très rare malformation, une ectopie cardiaque. Il avait été recommandé aux parents de la petite un avortement, mais ils avaient refusé.

Un bébé est né le 22 novembre avec une malformation très rare appelée ectopie cardiaque, qui concerne cinq à huit naissances sur un million. Les patients atteints de cette maladie ont le muscle cardiaque en dehors de cage thoracique, indique The Guardian.

Selon les statistiques, plus de 90% des nouveau-nés naissent mort-nés ou décèdent pendant les premiers jours.

Cette malformation a été diagnostiquée à la 9e semaine de grossesse. Des médecins ont affirmé qu’il y avait très peu de chances que le bébé survive et ont recommandé un avortement, mais les parents ont refusé.

La petite fille, prénommée Vanellope, est née vivante. Pendant sa première heure de vie, les médecins ont réalisé trois opérations, auxquels plus de 50 spécialistes ont pris part. Les chirurgiens ont formé une nouvelle cage thoracique et y ont mis le cœur. Ainsi, la nouveau-née est la première au Royaume-Uni à survivre avec une telle malformation, indique le quotidien.

Lire aussi:

Les talibans annoncent un nouveau crash, cette fois d'un hélicoptère, dans le sud-est de l'Afghanistan
Ce qu’il en coûte de voler des montres au roi du Maroc
«Ce qui s’est passé en Algérie est pire que la Shoah»: un historien algérien réagit aux déclarations de Macron
Tags:
maladies, grossesse, bébé, The Guardian, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik