Ecoutez Radio Sputnik
    La Chine célèbre dans la liesse l’avènement du Nouvel An

    Les pays où 2018 n’arrivera pas l’année prochaine…

    © AFP 2018 Patricia de Melo Moreira
    Insolite
    URL courte
    1110

    Le Nouvel An est une des fêtes les plus célébrées de l’année dans le monde entier. Les préparatifs pour 2018 ont déjà débuté, pourtant, dans certains pays, cette année n’arrivera pas… Ne vous laissez pas démonter, tout n’est pas aussi désespéré qu’il n’y paraît!

    À côté du calendrier grégorien, certains pays, comme le Bangladesh, Israël ou encore la Thaïlande, utilisent d'autres calendriers. En voici quelques exemples.

    Le Bangladesh

    Les habitants de ce pays asiatique suivent le calendrier bengali, un calendrier solaire utilisé au Bangladesh ainsi que dans d'autres États voisins. Le Nouvel An y commence le jour de Pôhela Boishakh, qui correspond au 14 avril.

    ​L'année en cours dans ce pays est donc 1424.

    Israël

    En Israël, il existe un calendrier luni-solaire qui est composé d'années solaires, de mois lunaires et de semaines de sept jours débutant le dimanche. Elle se termine par le samedi, jour du chabbat.

    Donc, si on se conforme à ce calendrier hébraïque, le 21 septembre 2017 devait correspondre au Nouvel An de 5778.

    La Thaïlande

    Quant à la Thaïlande, on distingue également deux systèmes de calendriers, à savoir les calendriers grégorien et lunaire thaïlandais (Chantarakati).

    ​Leur décalage est de 543 ans, c'est-à-dire qu'en Thaïlande, l'année 2017 correspond à 2560.

    L'Éthiopie

    À en croire le calendrier éthiopien, qui est un calendrier officiel, on est en 2010 depuis le 11 septembre.

    ​Contrairement au calendrier grégorien, il comporte 12 mois de 30 jours et un 13e qui dure cinq ou six jours.

    La Corée du Nord

    Dans ce pays, la population utilise le calendrier juche, qui a été adopté par les autorités en juillet 1997. Selon ce dernier, on est en 106.

    Pour les Nord-Coréens, l'année 0 est celle de la naissance du grand libérateur Kim Il-sung, le 15 avril 1912.

    Lire aussi:

    Le service de Pâques dans la cathédrale du Christ-Sauveur
    La fin du monde cette fois le 21 décembre: non-sens ou tout de même pas?
    Ces cercueils polonais… érotiques
    Tags:
    calendrier, Nouvel an lunaire, Ethiopie, Thaïlande, Bangladesh, Corée du Nord, Israël
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik