Ecoutez Radio Sputnik
    cadeaux de Noël

    Un sapin de Noël en cellules souches créé par une doctorante

    CC0 / Nietjuh
    Insolite
    URL courte
    0 41

    Une doctorante de l’Université de Southampton a créé un sapin de Noël très inhabituel composé de cellules souches de couleurs différentes.

    Catarina Moura, doctorante de l’Université de Southampton en Angleterre, a créé un sapin de Noël à partir de cellules souches.

    ​Les parties vertes du «sapin» sont des cellules de collagène et les rouges, des cellules graisseuses obtenues à partir de moelle osseuse.

    «J’ai utilisé le vert pour le collagène parce que pendant le marquage on utilise une substance qui reflète le vert. J’ai décidé d’utiliser cette couleur et en même temps de faire quelque chose de festif», a dit Mme Moura. 

    Cette doctorante mène des recherches sur de nouvelles technologies optiques pour étudier le développement des cellules utilisées en médecine régénérative. Ses études visent à développer une nouvelle méthode d’analyse de cellules souches et de régénération qui soit la moins invasive possible. Les méthodes existantes sont le marquage des cellules par fluorophores, composants fluorescents, qui brillent à lumière. Mme Moura essaie d’utiliser des lasers ultra rapides qui donneront le même résultat mais avec une intervention moindre.

    «L’avantage principal de notre méthode consiste en l’utilisation d’un échantillon de cellules souches dont le développement ne sera pas interrompu. De plus, cette nouvelle technique n’entraînera pas de décoloration des images, ce qui se passe souvent avec l’utilisation de composants fluorescents», a ajouté la doctorante.     

    Lire aussi:

    Le Nouvel an vu par des scientifiques
    Produire du sang en laboratoire, c’est désormais possible!
    Des scientifiques tissent un lien entre le jeûne et le vieillissement
    Tags:
    vert, rouge, cellules souches, sapin de Noël, intervention, médecine, Noël, Angleterre
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik