Insolite
URL courte
0 31
S'abonner

Si beaucoup de Terriens ne fêteront qu’une seule fois le passage à l’année 2018, les astronautes de la Station Spatiale Internationale auront, eux, la chance de le faire 15 fois à mesure qu’elle coupera les fuseaux horaires de la Terre.

Le Nouvel An approche et nous ne fêterons pas son arrivée que sur Terre. L’équipage de la Station Spatiale Internationale composé d’astronautes de la NASA, de Roscosmos et de l'Agence d'exploration aérospatiale japonaise (JAXA), réveillonnera aussi, et même plus d’une fois.

Au total, pour les astronautes, le Nouvel An arrivera 15 fois. Le première passage à l’année 2018 aura lieu pour eux au-dessus de l’océan Pacifique entre l’Australie et la Nouvelle-Zélande, indique un message du Centre de contrôle des vols spatiaux russe (TsUp).

«D’après des calculs de l’Institut de recherches scientifiques №88, service de maintien balistique de navigation de TsUp, pour la première fois, l’arrivée de la Nouvelle Année à bord de l’ISS aura lieu le 31 décembre à 14:26, heure de Paris. Durant sa course sur son orbite, la Station traversera 15 fois les fuseaux horaires de la Terre, où l’heure de la fête aura déjà sonné», signale le message.     

Pour la deuxième fois, les astronautes verront le Nouvel An arriver le 31 décembre à 16:00, heure de Paris, au-dessus du territoire australien (00:00 à Tokyo), ensuite, à 22:00, heure de Paris, au-dessus de l’Atlantique Sud entre l’Afrique et l’Amérique de Sud. Puis, le 1 janvier à 6:00, heure de Paris, au-dessus du Brésil, et à 7:00, heure de Paris, au-dessus de l’Australie.

Pour la dernière fois, les locataires de l’ISS se souhaiteront bonne année le 1 janvier 2018 à 12:02, heure de Paris, au-dessus du Pacifique (plus à l’Est de la Nouvelle-Zélande).  

Le 1 janvier 2018 commencera dans l’ISS à 01:00, heure de Paris, quand son itinéraire de vol lui fera passer le cap Horn. 

Actuellement, l’expédition 54 de l’ISS composée d’Alexandre Missourkine et d’Anton Chkaplerov de Roscosmos, de Joseph Acaba, Mark T. Vande Hei et de Scott D. Tingle de la NASA, et de Norishige Kanai de JAXA travaille à bord de la Station Spatiale Internationale.

Lire aussi:

Fraude sociale: les milliards perdus de la Sécu
Covid-19 en Île-de-France: «On assiste à une inversion de l'épidémie»
Un TGV Paris-Strasbourg entre en collision avec des vaches - photo
Les USA échouent à imposer leurs vues sur l’Iran au Conseil de sécurité de l’Onu
Tags:
ISS, Agence spatiale du Japon (JAXA), Holding spatial russe Roscosmos, NASA, Mark Vande Hei, Norishige Kanai, Joseph Acaba, Alexandre Missourkine, Brésil, Amérique du Sud, Afrique, Atlantique, Nouvelle-Zélande, Australie, océan Pacifique, Terre
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook