Insolite
URL courte
2102
S'abonner

L’année 2018 peut marquer une importante percée dans l’exploitation de la Lune. Selon le programme lunaire de la Chine, cette année deux sondes spatiales seront lacées sur le satellite naturel de la Terre.

L'Administration spatiale nationale chinoise a fait part de son intention d'effectuer en 2018 une mission sans précédent sur la face caché de la Lune. Cela sera la deuxième chance de la sonde spatiale «Chang'e 4» qui devait initialement être lancée en 2015.

La première phase de la mission doit débuter en juin 2018 avec le lancement de la fusée «Chang'e 4C» doté d'un satellite relais. Le rover doit être lancé vers le bassin Pôle Sud-Aitken, sur la face cachée de la lune, fin 2018.

En cas de succès de cette mission, la Chine deviendra le premier pays à placer une sonde spatiale sur la face cachée de la lune.

Le rover «Chang'e 4» sera doté d'un «kit agricole» afin d'évaluer la fertilité du sol lunaire. Les chercheurs chinois n'abandonnent pas l'espoir de coloniser le satellite de la Terre.

Selon le Daily Mail, la Chine a par ailleurs annoncé ses projets de ramener l'échantillon lunaire sur Terre à l'aide d'une autre sonde spatiale, «Chang'e 5», qui sera prête au lancement dès août 2018.

Lire aussi:

L’Allemagne réagit aux menaces US contre le gazoduc Nord Stream 2
Alain Finkielkraut s’attaque à son tour à Didier Raoult
Trump menace de «fermer» les réseaux sociaux après le signalement de ses tweets
Une soirée avec de l'eau de Cologne comme apéritif tourne au drame en Tunisie
Tags:
mission lunaire, rover lunaire, fusée, Lune, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook