Insolite
URL courte
0 100
S'abonner

En Australie, des chercheurs ont trouvé des paradisiers qui disposent de plumes uniques «nanotechnologiques» absorbant 99,95% de la lumière, ce qui les rend plus sombres que tout autre objet naturel noir sur notre planète.

Certaines espèces de paradisiers, aussi appelés oiseaux de paradis, avec des plumes plus sombres que la nuit existent dans les forêts australiennes, ont annoncé des chercheurs de l'Université Yale, dans le Connecticut, dans un article publié dans la revue scientifique Nature Communications.

«Des stries et des crochets sur des plumes noires des oiseaux de paradis sont placés de telle manière qu'ils forment des cavités profondes […] où la lumière ne pénètrent pas», ont expliqué Richard Prum et ses collègues dans l'article en question.

Comme l'ont souligné les chercheurs, ces plumes noires sont uniquement localisées à côté de taches brillantes.

​Selon eux, les plumes de ces oiseaux ressemblent beaucoup aux structures des métamatériaux, à savoir des structures artificielles composées de petits morceaux ou nanoparticules, capables d'interagir avec la lumière ou d'autres formes du rayonnement électromagnétique.

Lire aussi:

Les États-Unis cherchent à former une coalition contre le Nord Stream 2
Une bagarre entre automobilistes tourne au drame en Seine-Saint-Denis
L’étrange liquide découvert dans une ancienne tombe en Chine identifié
Tensions en Méditerranée orientale: la Turquie victorieuse de l’escalade et des négociations?
Tags:
nanotechnologies, lumière, nuit, plumes, oiseaux, Australie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook