Insolite
URL courte
9152
S'abonner

Trois personnes ont été blessées et un chien domestique a trouvé la mort à Atlanta après avoir été agressés par des hiboux qui manquent de nourriture pendant un hiver très froid.

Les hiboux ne sont pas ce que l'on pense. Tout d'un coup, la ville américaine d'Atlanta (Géorgie) a vu une recrudescence d'attaques de ces rapaces nocturnes: au cours de ces dernières semaines, trois hommes ont subi des agressions de leur part.

Selon la chaîne de télévision WSB-TV, les hiboux se précipitent sur les passants et les agrippent par la tête et les épaules, leur laissant des traces qui sont parfois profondes. Les chiens ne sont pas eux non plus épargnés: le 23 décembre, un yorkshire terrier a été attaqué par un hibou et a succombé à ses blessures dans une clinique vétérinaire.

Pour Susan Hague de l'Institut d'études géologiques des États-Unis, ce comportement s'explique par les froidures extrêmes qui se sont abattues sur la région.

«Le froid a tué la majeure partie des proies habituelles des rapaces nocturnes, à savoir les rats et les souris. Poussés par la faim, les hiboux osent attaquer des cibles plus importantes, dont les hommes», indique la spécialiste.

Lire aussi:

Une rixe d’une rare violence filmée en pleine rue à Fleury-Mérogis – vidéo
Après le Covid-19, la Chine voit ressurgir un virus mortel transmis par les tiques
Une «cause extérieure»: le capitaine qui a transporté le nitrate d'ammonium parti en fumée à Beyrouth s’exprime
Un prévisionniste qui ne s'est jamais trompé donne ses pronostics pour la présidentielle US
Tags:
oiseaux, animaux, attaque, hibou, USGS (institut de veille géologique américain), États-Unis, Atlanta
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook