Ecoutez Radio Sputnik
    Le cerveau humain

    Les petites habitudes quotidiennes qui ralentissent notre cerveau

    CC0 / Pixabay
    Insolite
    URL courte
    2270
    S'abonner

    Fascinant, le cerveau s’avère un organe très fragile et délicat souffrant souvent de nombreuses mauvaises habitudes que la plupart des gens adoptent quotidiennement. Non seulement, elles sont en mesure de ralentir les processus mentaux et d’augmenter la fatigue, mais également de détruire les neurones.

    Les mauvaises habitudes empêchent le cerveau de fonctionner normalement, tout en perturbant considérablement la vie de nombreuses personnes, mettent en garde des chercheurs. Voici une liste de ces «pratiques» les plus courantes.

    Boire de l'alcool

    À en croire une étude menée par des chercheurs de l'Université de Saint-Jacques-de-Compostelle, l'alcool influe sur le développement du cervelet, du cortex cérébral ainsi qu'empêche la formation de nouvelles synapses, ce qui est capable de mener à l'atrophie cérébrale, à savoir la destruction progressive des cellules nerveuses.

    ​En outre, d'après les spécialistes, les jeunes qui boivent trop de boissons alcoolisées ont une mémoire bien plus mauvaise que ceux qui s'en abstiennent.

    Selon l'étude, ils ont du mal à reconnaître les visages d'autres personnes ce qui constitue une des fonctions essentielles de notre mémoire.

    Dormir peu

    Pour que le cerveau puisse se reposer et pour que les transformations métaboliques se déroulent de manière normale, les médecins recommandent de dormir entre sept et huit heures par nuit.

    ​Pourtant, nombreux sont ceux qui ne respectent pas ce nombre d'heures, ce qui empêche le bon renouvellement des cellules et causent leur destruction.

    Laisser tomber le sport

    Faire du sport est bénéfique pour le cerveau, puisque l'activité physique favorise le processus que l'on appelle neurogenèse, à savoir la capacité du cerveau à s'adapter et à produire de nouvelles cellules.

    Manger trop de sucres

    Des chercheurs mettent en garde contre la consommation d'aliments riches en fructose et capables au fil du temps d'endommager la mémoire et la capacité d'apprendre.
    En outre, le fructose augmente le risque de diabète et de maladies cardiaques.

    Ne pas prendre de petit-déjeuner

    Le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée, affirment de nombreux spécialistes. Pendant les premières heures après le réveil, le cerveau a besoin de nutriments pour qu'il puisse continuer à «gérer» efficacement les processus physiologiques.

    ​Dans le cas contraire, le cerveau est obligé d'utiliser les réserves et de faire un effort supplémentaire pour fonctionner de façon normale. En conséquence, une fatigue générale, un manque de concentration et des trous de mémoire ainsi qu'un affaiblissement de l'état physique et intellectuel sont garantis.

    Tags:
    mémoire, alcool, sommeil, cellules, habitude, cerveau
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik