Insolite
URL courte
12318
S'abonner

Des chercheurs britanniques affirment que le développement du cancer de la prostate va de pair avec la production de lipides. C’est donc la consommation de fast-food qui peut être considérée comme la principale cause de cette maladie.

Les chercheurs du centre médical Beth Israël ont découvert un lien entre le mécanisme génétique étant à l'origine du cancer de la prostate et le régime riche en matières grasses répandu dans les pays occidentaux. Les résultats de leur recherche ont été publiés sur le site Mediacl Xpress.

Selon les spécialistes, les métastases manquantes de deux gènes éradicateurs de tumeurs, PTEN et PTL, provoquent une production incontrôlable de lipides. Ces gènes jouent un rôle crucial dans la prévention du cancer de la prostate.

Au cours des expérimentations, les chercheurs ont soumis des souris à un régime riche en matières grasses. A l'issue d'un certain délai, la dissémination métastasique dans leurs organismes s'est activée.

«Nous avons l'impression d'avoir trouvé un commutateur de la production de matières grasses[…] Et si ce commutateur existe, il y a probablement un médicament à l'aide duquel nous pouvons le désactiver et […] prévenir l'apparition des métastases ou même traiter le cancer de la prostate métastatique», a expliqué l'un des chercheur du laboratoire, Pier Paolo Pandolfi.

En fait, un tel médicament existe déjà. En 2009, les chercheurs ont découvert la molécule «fatostatin», capable de bloquer la lipogenèse, et donc de lutter contre l'obésité.

Les scientifiques indiquent que l'influence d'un régime riche en matières grasses sur l'apparition du cancer de la prostate était déjà connue auparavant, mais que le lien direct n'avait cependant pas été établi. D'après leurs données, seulement dix pourcent des hommes dans les pays asiatiques souffrent du cancer de la prostate, tandis que ce taux atteint 40% aux États-Unis, où la consommation de fast-food est très répandue.

Lire aussi:

«Une catastrophe pour la France»: un chef des urgences évoque un possible reconfinement
Plusieurs explosions entendues à Minsk
Un couple de sexagénaires agresse une caissière qui leur demande de porter un masque dans les Vosges
La police marocaine attaquée en tentant d’arrêter un trafiquant présumé, 20 kg d’or saisis - photos
Tags:
tumeur, cancer, régime alimentaire, malbouffe, chercheurs, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook