Insolite
URL courte
6140
S'abonner

Si vous voyez un véritable château de sable au milieu d’une plage brésilienne et son locataire avec une couronne sur la tête, rassurez-vous, ce n’est pas un coup de soleil mais Marcio Mizael Matolias qui vit depuis déjà 22 ans dans son château sur une plage de Rio de Janeiro…

Sa couronne de roi sur la tête, Marcio Mizael Matolias, qui soufflera prochainement ses 44 bougies, s'empresse de réparer son château de sable, malgré les 40 degrés qui assomment les baigneurs sur la plage de Rio de Janeiro. Il donne un petit coup au donjon par-ci et retouche une porte majestueuse par-là. Pour lui ces manipulations sont devenues un rite quotidien car il vit sur cette plage dans son château depuis déjà 22 ans.

Marcio Mizael Matolias
© AFP 2020 MAURO PIMENTEL
Marcio Mizael Matolias

Il n'y a donc rien d'étonnant à ce qu'il attire des curieux et des touristes venant le solliciter et demander de prendre des photos avec lui. Marcio se prête volontiers à ces séances photos en s'asseyant avec un sceptre dans le trône qu'il a installé devant son château sur la plage.

Il affirme ne jamais plus pouvoir vivre autrement.

«J'ai grandi dans la baie de Guanabara, j'ai toujours vécu à la plage. Les gens paient des loyers exorbitants pour habiter en face de la mer, moi je n'ai pas de factures et ici j'ai la belle vie», explique-t-il, cité par des médias.

Marcio Mizael Matolias
© AFP 2020 MAURO PIMENTEL
Marcio Mizael Matolias

Même si sa demeure paraît grandiose de l'extérieur, elle n'abrite qu'une chambrette de trois mètres carrés. Marcio, célibataire et sans enfants, y a entassé des dizaines de livres, se livrant ainsi à sa passion qui est la lecture, à côté de la pêche.

Marcio Mizael Matolias
© AFP 2020 MAURO PIMENTEL
Marcio Mizael Matolias

Par le passé, Marcio a vécu dans un quartier très pauvre au nord de Rio de Janeiro, puis il s'est rendu dans la zone sud avant de rejoindre cette plage.

La mairie ne lui a jamais posé de problème.

«Je suis devenu une attraction touristique en quelque sorte et un service social aussi», plaisante-t-il, cité par l'AFP.

À quelques mètres de son château royal, Marcio a installé des livres, posés directement sur le sable. Il ne demande pas d'argent, mais des livres, et les gens peuvent en échanger avec lui s'ils le souhaitent.

Marcio Mizael Matolias
© AFP 2020 MAURO PIMENTEL
Marcio Mizael Matolias

Il vit de ce que les gens lui donnent. De temps en temps, un centre commercial le paie pour faire une de ses sculptures de sable dans le hall consacré aux événements spéciaux. Passionné de nature et de sculpture, le véritable rêve de Marcio serait de fabriquer des œuvres avec d'autres matériaux que du sable, dans un véritable atelier.

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
La vague épidémique est «extrêment élevée» et les jours à venir vont être «difficiles», alerte Édouard Philippe
Tags:
sable, château, roi, Rio de Janeiro, Brésil
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook