Insolite
URL courte
11246
S'abonner

L’imagination des scientifiques est sans limites. Leurs expérimentations génétiques ont abouti non seulement au clonage, mais aussi à la création d’espèces assez inhabituelles. Voici quelques «œuvres» vivantes de la science.

Les zébroïdes

Le zébra est un animal très sympathique mais peu utile pour l'homme. Néanmoins, cela n'a pas empêché les scientifiques de le croiser avec d'autres équidés comme le cheval, l'âne et le poney. Le groupe des hybrides issu de tels «mariages» s'appelle les zébroïdes.

Un zonkey, croisement de zèbre et d'âne
© CC BY 2.0 / Ruth boraggina / A Zonky
Un zonkey, croisement de zèbre et d'âne

Ces êtres admirables ne servent toutefois qu'à réjouir les yeux de leurs maîtres. De plus, ils ne peuvent pas avoir de progéniture, étant stériles.
Le zébroïde le plus connu était un zonkey de Sir Sanderson Temple, de Lancaster, au Royaume-Uni. Cet animal domestique a passé toute sa vie à pousser un petit chariot autour du village d'Yealand.

Une vache de peluche

En 2013, les fermiers Phil et Matt Lautner, originaires de l'Iowa, aux États-Unis, ont fait sensation en présentant leur vache en peluche lors de l'exposition annuelle des bovins, au Texas. Cette race a été intitulée Texas Tornado et a rapidement gagné en popularité. Les fermiers ont même créé une page Facebook «Fluffy Cows» («Les vaches en peluche») sur laquelle ils se vantent du succès de leurs vaches.

Bien que les vaches en peluche ne produisent ni lait, ni viande, nombreux sont ce qui veulent s'acheter un tel «jouet», dont le prix peut atteindre plusieurs milliers de dollars. Par ailleurs, ces animaux ont besoin de leurs propres stylistes afin de prendre soins de leur laine.

L′âne du Poitou

Un autre animal domestique qui peut se targuer de sa chevelure est l'âne du Poitou. Cette race, originaire de l'ouest de la France, est la preuve du fait que les Français savaient appliquer les méthodes d'hybridation dès le Xe siècle.

L’âne du Poitou, originaire de l’ouest de la France
© CC BY 3.0 / Sudorculus / Ânesse du Poitou âgée d'un an.
L’âne du Poitou, originaire de l’ouest de la France

Les résultats d'une recherche menée en 1977 ont démontré que l′âne du Poitou était en voie d'extinction, puisqu'à l'époque l'espèce ne comptait plus que 44 individus. Grâce à un plan de sauvetage élaboré par les Haras nationaux, nous pouvons toujours admirer ces ânes, utilisés pour le bât et l'attelage.

Un loup-garou apprivoisé

Le Lykoi est l'une des plus jeunes races félines au monde. Bien qu'elle soit issue d'une mutation naturelle, les éleveurs ont fait de leur mieux afin de garder et accroître le nombre de ces chats ressemblant à des monstres mythiques.

 Lykoi, une nouvelle race féline
© REUTERS / Shannon Stapleton
Lykoi, une nouvelle race féline

Les premiers lykois sont nés en Virginie, aux États-Unis, en 2010, d'une chatte à poil court. L'Américaine Patti Thomas a été choquée par l'apparence de ses chatons «galeux». Mais les vétérinaires l'ont rassurée, ses animaux étaient sains.

Mme Thomas a alors contacté des éleveurs américains professionnels afin de préserver ces «mutants», appelés «lykois» (loup en grec ancien). En 2013 les premiers lykois ont été emmenés en Europe. Ils ont été reconnus comme une «nouvelle race» par le Livre officiel des origines félines.

Un chat demi-sauvage

Une autre race féline assez jeune est le Savannah, hybride du serval et du chat domestique. Le premier Savannah est né en 1986 aux États-Unis suite au croisement d'un serval avec un siamois.

En 2001, cette race a été officiellement enregistrée par la TICA (The International Cat Association).

Un Savannah, hybride du serval et du chat domestique
© CC0 / Jason Douglas / Savannah Cat
Un Savannah, hybride du serval et du chat domestique

Le Savannah est l'un des chats les plus chers, son prix pouvant s'élever jusqu'à 20.000 dollars. Mais c'est une option parfaite pour ceux qui veulent avoir un animal sauvage mais peu dangereux à la maison.

Le wholphin

Le wholphin est un hybride très rare issu d'une fausse orque et d'un grand dauphin. Aujourd'hui, il n'en subsiste que deux spécimens, habitant au Sea Life Park d'Hawaï. L'un d'entre eux est une femelle appelée Kekaimalu, la deuxième représentante de cette espèce née en 1985. Le premier wholphin a vu le jour à Tokyo, mais est mort 200 jours après sa naissance.

Le wholphin est un hybride très rare issu d'une fausse orque et d'un grand dauphin
© CC BY 2.0 / Mark Interrante / Baby wolphin
Un dauphin

Kekaimalu a eu plusieurs enfants dont l'une, Kawili'Kai, née en 2004, habite toujours avec sa mère.

Le chama, un chameau sans bosse

Le chama, hybride du chameau et du lama, est aussi un animal très rare créé en 1998 à Dubaï. Ce croisement a été une épreuve difficile pour les scientifiques, puisque l'accouplement naturel de ces deux animaux est impossible, le chameau étant beaucoup plus grand que le lama. Ils ont finalement procédé à une insémination artificielle. Le résultat: la création d'une espèce aussi laineuse que le lama mais capable de vivre dans des conditions désertiques.

Aujourd'hui, il n'en existe que quelques spécimens.

Lire aussi:

Gérald Darmanin réagit à la plainte pour viol qui le vise
«Tu hors de ma vue»: Mélenchon tacle Macron sur TikTok en reprenant une chanson en vogue - vidéo
Renaud sort une chanson surprise où il défend le Pr Raoult - vidéo
«Je vais te venger»: la promesse de la femme du chauffeur tabassé jusqu’à la mort cérébrale à Bayonne
Tags:
hybride, élevage, chameaux, félins, vaches, science, chats, animaux, Dubaï, France, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook