Insolite
URL courte
418
S'abonner

Alors qu’Elon Musk annonce le début des précommandes de lance-flammes de sa production, une Américaine ne voit aucune raison d’en acquérir un: son sèche-cheveux n’a rien à envier à un lance-flammes.

Erika Augthun Shoolbred, une Américaine résidant dans l'État de Caroline du Sud, a dû être fortement surprise en découvrant que son nouveau sèche-cheveux éjectait des flammes au lieu d'air chaud.

Elle a cependant maîtrisé ses émotions et a filmé la manière dont l'appareil fonctionnait. La vidéo a été mise en ligne sur Facebook.

Dans la description accompagnant la vidéo, elle a écrit que son nouveau sèche-cheveux fabriqué par OraCorp et acheté sur le site de vente en ligne Amazon s'est transformé en chalumeau dès sa première utilisation. 

Elle a ajouté qu'elle avait été légèrement brûlée à la main et qu'une forte odeur s'est répandue dans la salle de bain, précisant que «l'entreprise n'a pas encore répondu à ma plainte ou à mes vidéos».

Quelque temps après, Amazon a supprimé sur son site l'annonce concernant la vente de ce dangereux sèche-cheveux.

Lire aussi:

Un couple gagne pour la deuxième fois au loto en 35 ans, voici leur secret
Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
Le préfet de Paris estime que les personnes en réanimation sont celles qui n'ont pas respecté le confinement
Covid-19: «Président africain cherche clinique européenne?» Revenez une autre fois!
Tags:
lance-flammes, Caroline du Sud
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook