Insolite
URL courte
418
S'abonner

Alors qu’Elon Musk annonce le début des précommandes de lance-flammes de sa production, une Américaine ne voit aucune raison d’en acquérir un: son sèche-cheveux n’a rien à envier à un lance-flammes.

Erika Augthun Shoolbred, une Américaine résidant dans l'État de Caroline du Sud, a dû être fortement surprise en découvrant que son nouveau sèche-cheveux éjectait des flammes au lieu d'air chaud.

Elle a cependant maîtrisé ses émotions et a filmé la manière dont l'appareil fonctionnait. La vidéo a été mise en ligne sur Facebook.

Dans la description accompagnant la vidéo, elle a écrit que son nouveau sèche-cheveux fabriqué par OraCorp et acheté sur le site de vente en ligne Amazon s'est transformé en chalumeau dès sa première utilisation. 

Elle a ajouté qu'elle avait été légèrement brûlée à la main et qu'une forte odeur s'est répandue dans la salle de bain, précisant que «l'entreprise n'a pas encore répondu à ma plainte ou à mes vidéos».

Quelque temps après, Amazon a supprimé sur son site l'annonce concernant la vente de ce dangereux sèche-cheveux.

Lire aussi:

Le médecin de Maradona inculpé pour homicide involontaire
Seul et en civil, un gendarme met en déroute une vingtaine d’individus qui tabassent un jeune
Abou Dhabi démolit un immeuble de 144 étages en 10 secondes, un record - vidéo
Un policier roué de coups à Paris lors de la manifestation contre la loi Sécurité globale – vidéos
Tags:
lance-flammes, Caroline du Sud
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook