Ecoutez Radio Sputnik
    Un poulailler

    UK: le bétail effrayé par les avions de guerre, la Défense paye

    © Sputnik . Варвара Гертье
    Insolite
    URL courte
    492

    Les vols à basse altitude des avions et hélicoptères militaires de la Royal Air Force ont coûté cher au ministère britannique de la Défense qui a dû dédommager des fermiers dont le bétail avait été effrayé, selon le Daily Mail.

    Selon le Daily Mail, ces quatre dernières années le ministère britannique de la Défense a payé 2 millions de livres (environ 2,3 millions d'euros) de compensation aux fermiers dont le bétail et la volaille ont été effrayé par des avions et hélicoptères de combat volant à basse altitude.

    250.000 livres (282.270 euros) ont été octroyés aux aviculteurs. Selon ces derniers, le bruit des aéronefs effrayait tellement les poules qu'elles se piétinaient littéralement à mort les unes les autres. Celles qui ont survécu ont cessé de pondre ce qui a eu un impact sur les gains de leurs propriétaires.

    «Les avions volant à basse altitude sont capables de provoquer la mort des volailles par étouffement suite à la panique», a déclaré un porte-parole du conseil britannique de l'industrie des œufs.

    Il a ajouté que suite à la panique les poules commencent à pondre des œufs de mauvaise qualité qui se retrouvent interdits à la vente.

    L'indemnité la plus importante, de près de 80.000 livres, a été versée aux propriétaires d'un élevage de volaille dans le Sussex de l'Est où des centaines d'oiseaux sont morts lorsqu'un hélicoptère Chinook est passé au-dessus de leur tête.

    42.700 livres ont été payés pour des vaches qui sont mortes après avoir été effrayées par un hélicoptère Puma dans le comté de Tyrone et 20.000 livres, pour un cheval blessé qui a perdu son poulain à Dyfed.

    Le propriétaire d'un perroquet mort à Ayrshire après avoir été effrayé par un avion Hercules a été dédommagé à hauteur de 2.200 livres.

    L'un des plus gros paiements (83.125 livres) a été versé à une personne renversée par un cheval qui avait été effrayé par un hélicoptère Chinook et blessée à la tête.

    Le ministère de la Défense a déclaré qu'il «comprend que les vols à basse altitude peuvent être bruyants et impopulaires, mais c'est une partie essentielle de la formation opérationnelle».

    Lire aussi:

    Les restrictions russes sur les volailles et œufs US et canadiens levées
    Recrudescence des cas d’une forme dangereuse de grippe aviaire en Arabie saoudite
    Top 10 des hélicoptères militaires les plus rapides au monde
    Tags:
    bétail, fermiers, indemnisation, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik