Ecoutez Radio Sputnik
    Une île

    «Danger de mort!»: ces îles dont la visite est déconseillée aux touristes

    © AP Photo / Xinhua, File
    Insolite
    URL courte
    163518

    S’évader sur des îles insolites semble toujours être une bonne idée. Néanmoins, il vaut mieux éluder ces 10 endroits, d’où vous risquez de ne jamais revenir.

    «Danger de mort!» une telle pancarte devrait être installée sur les plages de ces îles afin d'avertir les touristes des menaces auxquelles ils risquent d'y être exposés.

    Gruinard, polygone de tests d'armes biologiques

    Lors de la Seconde Guerre mondiale, l'île de Gruinard, située près de la côte ouest de l'Écosse, a servi aux Britanniques de polygone d'essais d'armes biologiques, dont les bombes à Anthrax. Une soixantaine de brebis ont été amenées sur Gruinard afin d'évaluer l'effet de cette arme biologique sur les êtres vivants. Ces animaux sont tous morts suite aux essais, après lesquels l'île a été fermée pendant 50 ans jusqu'à l'achèvement de la décontamination en 1990. Néanmoins, peu nombreux sont ceux qui considèrent que cette île est un endroit sûr.

    Izu, destination du tourisme en masques à gaz

    Miyakejima, appartenant aux îles japonaises d'Izu, est d'origine volcanique. Mais les éruptions enregistrées six fois au cours du dernier siècle ne sont pas le plus grand problème de ses habitants. Ce qui est le plus inquiétant, c'est la concentration élevée de soufre dans l'air. En 2000, Miyakejima a été complétement évacuée et tous les vols vers cette île ont été annulés pendant huit ans. Aujourd'hui, les touristes peuvent s'y rendre. A leur arrivée, ils sont dotés de masques à gaz.

    Queimade Grande, cauchemar pour les ophiophobes

    L'île brésilienne de Queimade Grande semble être le royaume des serpents. En effet, elle abrite la population la plus dense de ces reptiles. Selon les scientifiques, il y a environ 4.000 serpents sur cette île, dont le Jararaca-ilhoa. Le venin de ce serpent serait le plus rapide à agir parmi les espèces du genre Bothrops. Il n'est donc pas surprenant que les touristes aient peur de visiter Queimade Grande.

    Saba, une île sympathique mais dangereuse

    L'île néerlandaise de Saba faisant partie des Caraïbes est un lieu très spectaculaire. En 1933 elle a été montrée dans le premier film King Kong. Néanmoins, cette île est connue pour avoir été frappée par les ouragans les plus puissants au cours de ces dernières 150 années. En 2017, elle a été dévastée par deux catastrophes naturelles: les ouragans Irma et Maria. La diminution du nombre de touristes suite à ces évènements constitue un grand problème pour l'administration locale, le tourisme étant l'une de ses principales sources de revenus.

    Poveglia, une île habitée par les fantômes

    La ville italienne de Venise attire des millions de touristes chaque année. Mais l'une des îles situées dans la lagune de Venise intimide au contraire les visiteurs. Il s'agit de l'île de Poveglia. Au XIVe siècle, lors de l'épidémie de peste bubonique, les vénitiens contaminés y étaient envoyés. Ils n'avaient aucune chance d'en revenir. D'après certaines estimations, environ 100.000 personnes y seraient mortes. Au XIXe, un asile d'aliénés a été ouvert à Poveglia. Il existe des rumeurs selon lesquelles durant les années 1930 un médecin y effectuait des expérimentations sur ses patients. Aujourd'hui, cette île est davantage habitée par des fantômes que par des gens.

    La Réunion, l'endroit le plus mortel en matière d'attaques de requins

    L'île de la Réunion est un lieu de vacances privilégié non seulement par les Français, mais aussi par de nombreux étrangers. Néanmoins, il faut faire attention si vous comptez vous baignez sur ses plages. Depuis quelques années, elle fait face à une «crise de requins» sans précédent. Selon le directeur de l'Université de Floride, qui recueille des statistiques au sujet des attaques de requins, la Réunion est l'endroit le plus mortel du monde en la matière. Depuis 2011, les attaques de requins ont causé neuf décès sur cette île.

    North Sentinel, l'île la plus isolée

    Personne ne sera jamais bienvenu sur cette île située dans l'Océan Indien et habitée par les Sentinelles, considérés comme étant les descendants directs des premiers hommes venus d'Afrique. Ils sont complètement isolés du monde civilisés. Triloknath Pandit, un anthropologue indien qui a visité North Sentinel à plusieurs reprises, a raconté que les habitants de cette île étaient très agressifs envers les étrangers. Les rares vidéos montrant les Sentinelles qui ont été réalisées par M. Pandit sont disponibles sur YouTube. Dans les années 1990, le gouvernement indien a adopté une loi interdisant de visiter North Sentinel.

    Ramree, le paradis des crocodiles

    Selon le Livre Guinness des records, l'île de Ramree, située près de Burma, est le lieu le plus mortel en matière d'attaques de crocodiles. Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle a été occupée par les Japonais. D'après Bruce Stanley Wright, l'auteur du livre «Wildlife Sketches Near and Far», en 1945 l'armée britannique a repoussé les soldats japonais dans les forêts, où la moitié d'entre eux aurait été tuée par les crocodiles.

    Bikini, le théâtre des essais nucléaires américains

    Bien que le mot «bikini» soit associé aux vacances en bord de mer, un atoll homonyme des îles Marshall a une réputation tristement célèbre. Depuis 1946 les États-Unis y ont procédé à de nombreux essais nucléaires, dont le test de la bombe H en 1954. Dans les années 1970, les habitants ont été autorisés à revenir sur les îles Marshall. Pourtant, nombreux ont été ceux qui en ont eu peur. Les conséquences des essais nucléaires américains pour l'écosystème de ces îles ont été irréversibles. En 2016, une étude publiée par l'Académie nationale des sciences américaine a révélé que le niveau de radiation y excédait toujours les normes.

    Les îles Farallon, un cimetière nucléaire près de San Francisco

    Les Farallon font administrativement partie de la ville de San Francisco. La vie sur ces îles, qui ressemblent à un paradis sauvage, est complément différente de celle des mégapoles américaines. Mais ces îles inhabitées seraient également un site de déversement de déchets radioactifs. Selon une étude de l'Agence américaine d'observation océanique et atmosphérique, entre 1946 et 1970, au moins 47.500 bidons contenant des déchets radioactifs ont été jetés dans les eaux près des Farallon. De plus, un navire radioactif de la Seconde Guerre mondiale a été découvert en 2015 dans cette zone, ce qui a suscité de nouvelles inquiétudes concernant des possibles risques pour la nature et la santé humaine.

    Lire aussi:

    La plus jeune île sur Terre filmée par les satellites aidera à étudier Mars (Vidéo)
    L'Atlantique donne naissance à une nouvelle île qui ne cesse de s'agrandir! (vidéo)
    Irma: la déclaration de catastrophe naturelle signée dès vendredi
    Tags:
    île, armes biologiques, Serpents, crocodiles, armes nucléaires, Écosse, Italie, Japon, Brésil, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik