Ecoutez Radio Sputnik
    Harry Potter

    50 nuances d’Harry Potter: un podcast digne de films X avec les habitants de Poudlard

    © Sputnik . Caro Premier
    Insolite
    URL courte
    1316

    Si pour la grande majorité des lecteurs d’Harry Potter ce livre leur rappelle plutôt leur enfance ou leur adolescence, le podcast intitulé «Potterotica» diffusé à la radio à Chicago, est là pour briser ces clichés. La fantaisie des fans de la célèbre saga a obligé ses personnages à vivre des moments très chauds, parfois même dignes de films X.

    Des fans de la saga Harry Potter, qui a fêté l'an dernier son 20e anniversaire, ont décidé de «mettre le feu» dans la vie de leurs personnages préférés. Dans des histoires inventées et remplies de sujets érotiques, leurs auteurs montrent jusqu'où peut mener la fantaisie quand on n'arrive pas à dire adieu aux personnages de son livre préféré.

    De plus, l'initiative a été soutenue par de jeunes entrepreneurs qui ont lancé le podcast «Potterotica» à la radio à Chicago, qui mettent en scène les épisodes les plus chauds. Ces épisodes X dévoilent souvent des «pairings» inattendus, tel qu'une romance entre le professeur Severus Rogue et Hermione, décrite dans les moindres détails érotiques.

    Les auditeurs sont invités non seulement à écouter la fanfiction, mais aussi à prendre part aux discussions qui ont lieu suite aux épisodes lus à haute voix par une équipe de trois personnes: Allie LeFevere, Lyndsay Rush et Danny Chapman.

    Et dire que les œuvres qui ont réussi à conquérir le cœur de millions de lecteurs risquent non seulement de réveiller l'envie d'écrire parmi leurs fans fidèles, mais aussi de parfois susciter d'autres envies…

    Lire aussi:

    Maître, je vais me promener un peu, mais il y a un petit obstacle…
    Gros budget, gros problèmes: les troubles de santé que l'armée US ne réussit pas à traiter
    Quand une caméra rencontre les dents d’un requin
    Tags:
    fanfiction, personnage, roman, Harry Potter, Chicago, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik