Ecoutez Radio Sputnik
    ours polaire

    Joyeux anniversaire: 10 faits sur l'ours polaire que vous pouviez ignorer

    © Fotolia / Sbthegreenman
    Insolite
    URL courte
    2130

    Le 27 février est la Journée internationale de l’ours polaire. Cet habitant des terres gelées, qui combine force et beauté, mystère et danger, fait partie aujourd’hui des espèces menacées de l’Union internationale pour la conservation de la nature. Cette journée a pour but de sensibiliser les gens à la protection de l’espèce.

    La Journée de l'ours polaire, espèce menacée, est fêtée le 27 février. Découvrez 10 faits inhabituels sur le seigneur de l'Arctique qui pourraient vous échapper:

    Les ours polaires ne grelottent pas de froid

    Bien que la température dans l'Arctique puisse chuter jusqu'à —45°C, les ours blancs ont généralement des problèmes non pas avec le froid, mais avec le chaud. Surtout quand ils courent. Voilà pourquoi les ours préfèrent se déplacer lentement. Quand les ours se mettent à dormir, ils se couvrent le nez avec leur patte pour conserver la chaleur.

    Des nageurs robustes

    Ces mammifères mènent une vie nomade et parcourent de longues distances à la recherche de phoques, qui constituent 90% de leur alimentation. Pour chercher de la nourriture, ils peuvent aisément nager 80 kilomètres sans se reposer.

    Pas d'hibernation

    L'ours blanc n'hiberne pas. Les mâles ne creusent pas de tanière et continuent de chasser tout au long de l'hiver tandis que les femelles restent dans un abri, bien que leur métabolisme ralentisse lorsqu'elles s'y trouvent.

    Leur régime alimentaire

    Les ours adultes mangent habituellement des peaux hypercaloriques et la graisse des phoques, tandis que les jeunes se régalent de viande rouge, riche en protéines.

    Pourquoi l'ours blanc a-t-il la peau noire?

    La peau de l'ours polaire est noire. Cela s'explique par la capacité du noir à retenir la chaleur en absorbant les différentes longueurs d'ondes de la lumière. C'est une des adaptations de l'ours à son environnement qui lui permet de survivre dans le milieu très froid de l'Arctique. En plus, sa peau recouvre une épaisse couche de graisse. Elle est également protégée par un duvet dense et une épaisse fourrure de poils.

    #ours #ourspolaire #ourson #âme #planet #ecology #ausecours #

    Публикация от Yann Saint-Pé (@yann_saintpe) Июн 5, 2017 в 7:59 PDT

    L'ours polaire a mauvais caractère

    L'animal se met facilement en colère. Il a été vu plusieurs fois rugissant bruyamment après une tentative ratée d'attraper sa proie. Il peut aussi se mettre à casser d'énormes morceaux de glace.

    Un flair hors du commun

    Le géant de l'Arctique a du nez. Un ours peut sentir la présence d'un phoque sur 32 km.

    L'animal qui fourre son nez partout

    Très curieux, les ours polaires sondent souvent les ordures et les poubelles. Ils consomment presque tout ce qu'ils peuvent y trouver, y compris des substances dangereuses. Par exemple, le plastique, les fluides hydrauliques et l'huile de moteur. En 2006, une décharge au Canada a été fermée à cause des ours blancs, plus précisément, pour les protéger d'une consommation de «nourriture» nuisible.

    Le plus grand prédateur terrestre?

    On a tort en disant que l'ours polaire est le plus gros prédateur terrestre, car ce titre revient en fait à l'ours kodiac.

    L'ours blanc se place en deuxième position. Les mâles adultes peuvent atteindre 800 kg pour une taille de deux à trois mètres. Si l'ours polaire n'est pas le plus grand ours, il est bien le plus grand carnivore terrestre!

    Quel avenir?

    L'ours blanc fait partie des espèces menacées de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Le nombre d'ours polaires, estimé actuellement à 26.000, pourrait diminuer d'un tiers d'ici 2050 à cause d'une réduction de la superficie et de la qualité de leur habitat, alerte l'UICN. Son avenir est indissociable du sort de la banquise. Le changement climatique en est la principale menace.

    Lire aussi:

    Pourquoi associe-t-on la Russie aux ours?
    Les ours polaires en voie d'extinction? Au Canada, des Inuits brisent le consensus
    Un chien s’en prend à un ours polaire, l’issue est inattendue (vidéo)
    Tags:
    ours blanc, Arctique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik