Insolite
URL courte
16720
S'abonner

La célèbre actrice de films X Stephanie Clifford, alias Stormy Daniels, a porté plainte contre le Président américain afin d’annuler un accord de confidentialité sur leurs relations sexuelles signé en 2016.

L'affaire impliquant Donald Trump et l'actrice porno connue sous le nom de Stormy Daniels a pris un nouveau tournant. La star de films X a décidé de poursuivre en justice le Président américain avec qui elle a eu des relations sexuelles il y a plusieurs années. Mme Daniels souhaite notamment rompre un accord de confidentialité sur leur liaison conclu en 2016.

D'après Stormy Daniels, l'accord en question n'a aucune valeur juridique, puisque elle ne l'a jamais signé.

L'avocat personnel de M.Trump, Michael Cohen, a confirmé l'avoir payé 130.000 dollars en février dernier. Selon l'actrice, l'avocat a tenté de l'intimider pour qu'elle se taise, selon BBC News.

En janvier dernier, Stormy Daniels a brisé le silence sur ses relations avec Donald Trump datant de 2006. À l'époque, le Président était déjà marié et son fils n'avait que trois mois, relate le journal InTouch Weekly.

L'actrice avait accordé une interview à ce sujet en 2011, mais ses révélations n'ont été rendues publiques que maintenant.

D'après Stephanie Clifford, ils se sont rencontrés en 2006. Leur relation a duré un an. L'actrice a décidé d'y mettre un terme après que Donald Trump a refusé de la faire tourner dans son show The Apprentice.

La célèbre actrice de films X a porté plainte contre le Président américain
© Sputnik .
La célèbre actrice de films X a porté plainte contre le Président américain

Lire aussi:

Un premier Français meurt du coronavirus à Paris
Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Un scénario militaire pour «reprendre la Crimée» à la Russie? L’Ukraine a tranché
Entre 40 et 70% de l’humanité sera infectée par le coronavirus dans l’année, alerte un chercheur de Harvard
Tags:
affaires, porno, Stephanie Clifford (Stormy Daniels), Michael Cohen, Donald Trump, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook