Ecoutez Radio Sputnik
    Marine Le Pen

    #UnNomPourLeFN: les internautes réagissent à l’initiative de Marine Le Pen

    © AFP 2018 FRANCOIS GUILLOT
    Insolite
    URL courte
    737

    Marine Le Pen a proposé dimanche de rebaptiser «Rassemblement national» le parti qu'elle préside et qui porte depuis sa création en 1972 le nom de Front national. Les internautes n’ont pas tardé à réagir à cette initiative et l’ont interprété à leur façon.

    Marine Le Pen, réélue dimanche à la présidence du Front national, a proposé à ses adhérents de rebaptiser le parti «Rassemblement national», si les militants donnent leur assentiment, pour conjurer la méfiance tenace qu'il inspire auprès des autres formations et de certains électeurs.

    Cependant, il s'est avéré qu'un parti du même nom avait déjà été enregistré le 30 septembre 2013 et que ses partisans n'avaient aucun intérêt à s'associer au FN.

    Les internautes, quant à eux, n'ont pas tardé à tourner en dérision cette incitative. Ainsi, certains ont fait allusion à un parti fasciste et collaborationniste ayant un nom similaire.

    D'autres se sont adonnés à des jeux mots avec le nom de la présidente du FN:

    Ou ont supposé que le sigle RN ne signifiait rien d'autre que «Reine des Neiges»:

    Marine Le Pen, déguisée pour l'occasion en Kim Jong-un, a également été personnellement la cible des réseaux sociaux:

    Beaucoup se sont servis de l'occasion pour une fois de plus dénoncer la politique du deux poids deux mesures du FN:

    Qu'à cela ne tienne, ce probable futur nom, dévoilé lors du congrès de la «refondation» à Lille, doit marquer l'étape la plus symbolique de la «dédiabolisation» que Marine Le Pen s'efforce de mettre en musique depuis qu'elle a pris, il y a sept ans, la succession de son père, Jean-Marie Le Pen.

    La nouvelle appellation, conçue parallèlement à une retouche des instances, doit être soumise à un vote des adhérents organisé par correspondance dans les semaines à venir.

    Lire aussi:

    Le Pen appelle à voter LR, en route vers «l’union des droites»? Le Web divisé
    Marine Le Pen mise en examen pour des images de Daech sur Twitter, les twittos réagissent
    Steve Bannon au congrès du FN: «Il vient avec ses amis du Ku Klux Klan?»
    Tags:
    internautes, réseaux sociaux, Front national (FN), Marine Le Pen, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik