Ecoutez Radio Sputnik
    Un éléphant

    Une «éléphante-fumeuse» rend les scientifiques perplexes (vidéo)

    CC0 / sasint
    Insolite
    URL courte
    5261

    Cette éléphante d’Inde ressemble à une véritable fumeuse compulsive. Sur une vidéo filmée par hasard, on peut voir comment elle souffle des nuages de fumée en approchant sa trompe de sa bouche. Pourtant, cette «mauvaise habitude», qui a rendu perplexes des internautes et des scientifiques, n’est pas ce qu’il paraît d’un premier abord.

    En Inde, des chercheurs de la Société pour la conservation de la vie sauvage (WCS) sont tombés, dans un parc national local, sur une «éléphante-fumeuse».

    Ils ont publié la vidéo, qui prend en flagrant délit «la mauvaise habitude» de la pachyderme, sur leur chaîne YouTube. Ils ont réussi à faire ces images grâce aux caméras qu'ils avaient installées antérieurement afin d'observer les populations de tigres. Mais, lorsque les spécialistes ont décidé de vérifier ce qu'ils avaient filmé, une surprise les attendait.

    Sur la vidéo, on peut voir comment l'éléphante ramasse quelque chose sur le sol, le met dans sa bouche et ensuite souffle des nuages de fumée.

    «Je crois que l'éléphante essaye d'avaler du charbon de bois. Apparemment, elle ramasse des morceaux, souffle les cendres qu'elle a pris dans sa bouche avec du charbon, et avale tout le reste», a expliqué Varun Goswami, spécialiste des éléphants.

    En fait, le charbon de bois peut être très utile pour l'organisme des animaux. Entre autres, c'est un bon laxatif.

    Cette curieuse scène a fait le buzz sur les réseaux sociaux, la vidéo ayant été visionnée plus de 24.000 fois.

     

    Lire aussi:

    Thaïlande: devenu enragé, un éléphant piétine à mort un touriste
    Moment émouvant: des centaines d’éléphants honorent la mémoire de leur meneur mort (vidéo)
    Un visiteur d’un zoo saute dans l'enclos des éléphants et voici ce qui arrive (vidéo)
    Tags:
    tabagisme, animaux, éléphants, Inde
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik