Ecoutez Radio Sputnik
    Un clown

    Un clown bientôt au Congrès US?

    © Sputnik . Alexandr Kryazhev
    Insolite
    URL courte
    18232

    Un ancien clown a fait part de son intention de se présenter aux législatives américaines qui auront lieu en novembre. Bien qu’il ait exercé pendant plus de dix ans une profession assez amusante, son programme semble être sérieux.

    Steve Lough, ancien clown du cirque américain Ringling Bros. and Barnum & Bailey circus, a annoncé sa décision de se présenter à la Chambre des représentants en tant que membre du Parti démocrate.

    «Je m'appelle Steve Lough et je me présente au Congrès à la cinquième circonscription de la Caroline du Sud! Oui, je suis clown… un clown réel et professionnel», a écrit M.Lough sur son site.

    Il a également raconté à ses électeurs potentiels que pendant trois ans il avait amusé l'audience japonaise avant de venir en Caroline du Sud où il a donné pendant 10 ans des spectacles anti-bizutage.

    «Ils [les gens, ndlr] disent que le Président et le Congrès sont des clowns. De mon point de vue professionnel, ils sont les pires clowns que j'ai jamais vus», a déclaré Steve Lough interrogé par le journal The State.

    L'ancien clown prône le durcissement du contrôle des armes et l'accès universel aux services médicaux.

    Les élections législatives américaines auront lieu le 6 novembre. Les Américains devront choisir 435 membres de la Chambre des représentants et 34 sénateurs (sur 100).

    En janvier, l'ex-directeur de la CIA Mike Pompeo avait déclaré que la Russie avait l'intention de s'ingérer dans les législatives américaines. Moscou rejette toutes ces accusations.

    Lire aussi:

    La police française recherche un faux clown armé d'une tronçonneuse
    «Clowns et perdants»: Donald Trump égratigne l’ancienne direction du FBI
    Loi anti-dissimulation du visage en Autriche: les clowns réagissent
    Tags:
    clown, élections législatives, Chambre des représentants des Etats-Unis, Congrès des États-Unis, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik